Les Journées de l'UCLY, organisées à la faculté catholique de Lyon
Les Journées de l’UCLY, organisées à la faculté catholique de Lyon

Journées de l’Université catholique de Lyon, quelles approches ont les Français de la vulnérabilité ?

Pouvant paraître au premier abord abstrait, la vulnérabilité est pourtant un terme qui concerne chacun d’entres nous. Perçue et interprétée de manière différente, l’Université catholique de Lyon a souhaité prendre connaissance de l’opinion des Français sur ce sujet.  

L’institut d’études Odoxa a été chargé, en mars 2022, de recueillir pour l’Université catholique de Lyon (UCLy) la perception que possèdent les Français de leurs propres vulnérabilités ainsi que celles de leur pays. Et, les résultats ne trompent pas ! Principale préoccupation des présidentielles 2022, le climat ressort également comme une des plus importantes vulnérabilités (66%). Les conflits actuels, particulièrement celui en Ukraine, ne manquent pas d’exposer des craintes envers de potentiels problèmes d’accès à l’énergie. 

La fragilité financière comme facteur de vulnérabilité

Plus pessimistes pour leur pays que pour eux-mêmes, c’est notamment l’âge et la situation financière qui contribuent à doper le sentiment de vulnérabilité des citoyens. 42% des foyers modestes se sentent fragiles contre 12% pour ceux les plus aisés. 


Avec des angoisses face aux risques de devenir SDF ou se de se retrouver sous emprise psychologique, les jeunes sont ceux qui se sentent le plus exposés. La crise du Covid ayant contribué à faire naitre leurs craintes.


Cependant, l’optimisme n’a pas quitté les Français. Notamment en ce qui concerne leur sentence ultime, la mort. Les femmes ne semblent pas convaincues de leur espérance de vie statistique, qui est de 89,3 ans, et espèrent vivre encore 4 ans de plus. Les hommes, quant à eux, aspirent à vivre jusqu’à 93,6 ans, soit 14 ans de plus que ce qui leur est annoncé. Réalistes, 74% acceptent leurs vulnérabilités mais sont convaincus de pouvoir les surmonter. Cela pouvant se faire grâce au soutien de leurs proches mais, également, grâce aux associations ou au système de protection sociales que beaucoup souhaitent, soit dit en passant, voir davantage investis dans la prise en charge de ces fragilités.

Les citoyens, ne cachant pas leurs inquiétudes face à la vulnérabilité de la France au sujet de la dépendance énergétique, du réchauffement climatique ou encore du maintien de le démocratie, pourront profiter des 12 et 13 mai pour se rendre à la première édition des journées de l’UCLy. Scientifiques, acteurs et experts engagés, seront réunis afin d’échanger sur ce thème central qu’est la "vulnérabilité".

Pratique
Pour assister à cet événement, qui se déroulera 10 place des Archives (Lyon 2e), il suffit simplement de s’inscrire. Gratuit pour les étudiants ainsi que pour le personnel de l’UCLy, l’accès est payant pour tout autre personne. Pour plus d’informations rendez-vous sur https://journees.ucly.fr

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut