Interpol envoie des experts en identification à Nice

L'organisation internationale de coopération policière basée à Lyon a envoyé une équipe de spécialistes pour faire avancer l'enquête et l'identification des victimes du camion qui a renversé une centaine de personnes sur la promenade des anglais le 14 juillet.

Une équipe IRT pour "Incidence response team" a été envoyé à Nice par Interpol à la suite de l'attaque meurtrière du franco tunisien Mohamed Lahouaiej Bouhlel, revendiquée une demi journée plus tard par le groupe Etat Islamique. Dans cette équipe se trouve des experts en identification de victimes étrangères, habitués à appliquer le processus DIV (pour Disaster victims identification guidelines). Ce processus internationalement reconnu consiste à collecter et à comparer des échantillons d'ADN, des empreintes digitales, dentaires ou des échantillons fournis par les familles des victimes, via le réseaux des bureaux d'Interpol à l'international. Forte de la collaboration de ses 190 pays membres, ces experts tenteront de définir rapidement l'identité des nombreuses victimes du massacre. En plus de ces experts, des spécialistes du terrorisme et du renseignement à Interpol ont également été envoyé à Nice. Le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock, avait "au nom de la communauté policière mondiale" condamné "de la façon la plus ferme cette attaque lâche et horrible".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut