Immobilier : la razzia des étrangers en Rhône-Alpes

Rhône-Alpes se classe parmi les régions les plus séduisantes pour les investissements immobiliers.

Anglais, Suisses, Italiens, Hollandais. Voilà, dans l'ordre, le quarté gagnant des étrangers qui investissent la pierre en Rhône-Alpes. "On estime aujourd'hui qu'entre 1 à 2 ventes sur 20 sont réalisées, dans la région, par des étrangers, soit un peu plus que la moyenne nationale" explique Pierre Bazaille, notaire à Givors, président de l'Institut notarial de l'immobilier et auteur d'une étude sur le sujet.

Ain et Haute-Savoie dans le top 5
Depuis 1998, la part des étrangers a presque doublé en France, pour atteindre 6 % du total des acheteurs. Un chiffre qui explose dans cinq départements, dont l'Ain avec 18,7 % d'étrangers et la Haute-Savoie, recordman de France avec 24 % d'acquéreurs non français*. "Dans les Alpes, leur poids a triplé depuis la fin des années 90" souligne un rapport réalisé par un notaire d'Annecy. Avec quasiment 2/3 des stations de ski françaises, Rhône-Alpes fait même figure d'eldorado immobilier.
Ainsi, il y a quelques semaines, à Courchevel, 58 des 60 appartements très haut de gamme d'un tout nouvel immeuble ont été achetés... par des étrangers. Mais cette fièvre n'est pas réservée aux stations ultra-chics. Elle touche aujourd'hui de petites localités, à l'instar de Combloux, près de Megève.

Quand les Chinois vont débarquer
Si les Suisses investissent en masse dans l'Ain, notamment dans le pays de Gex et vers Annecy, les Anglais et les Italiens en Haute-Savoie et les Hollandais du côté de Gigondas et des beaux villages en pierres anciennes de la Drôme Provençale ou de l'Ardèche, les Chinois et les Indous promettent de s'installer dans les lieux mythiques, Chamonix en tête. A Courchevel toujours, connue pour sa clientèle russe, l'office de tourisme dit se tourner vers le marché asiatique. "L'arrivée des Russes a été très médiatisée par des achats à des niveaux de prix jamais vus, poursuit Pierre Bazaille. En Chine et en Inde, il y a énormément plus de riches et quand ils vont arriver, ça commence déjà à Paris, le marché immobilier va exploser, je vous le garantis !".
Pour Rhône-Alpes, c'est la ligne TGV Lyon-Turin, prévue à l'horizon 2020, qui devrait booster l'arrivée massive des étrangers.

* Avec le Var (22,6 %), les Alpes Maritimes (19,8 %) et l'Aude (16,3 %).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut