“Il faut des logements sociaux pour augmenter la mixité sociale”

Michèle Picard, la maire de Vénissieux, revient dans L’Autre Direct sur la politique de logement social de sa ville.

Alors que Gérard Collomb lui a demandé d'arrêter de construire "50 % de logements sociaux" dans sa ville, la maire de Vénissieux a regretté ne parler au maire de Lyon "que par presse interposée” : “Il fait un état de la métropole sur le logement social en ne parlant que de Vénissieux. Ce serait bien que l'on se parle (de vive voix) sur les grands sujets de la ville, comme je le fais avec les autres partenaires".

Pour Michèle Picard, le pourcentage de logements sociaux ne veut pas dire grand-chose : "Aujourd'hui, nous sommes à 49,9 % de logements sociaux. Je comprends que M. Collomb souhaite mieux répartir ces logements sur l'ensemble du territoire. Mais il y a un principe de réalité. Nous travaillons avec les habitants et les bailleurs pour avoir tout type de logements sociaux pour que les habitants puissent avoir un parcours. Nous avons 3 000 demandes de logements sociaux par an à Vénissieux et 1 000 sont satisfaites. Il y a une vraie demande, à laquelle il faut répondre."

"Moins on construira de logements sociaux, plus il n'y aura que des gens défavorisés. Alors qu'en construisant plusieurs types de logements sociaux on touche une diversité de personnes et on crée de la mixité. C'est ce que l'on fait", poursuit-elle au micro de L’Autre Direct.

Retrouvez l’intégralité de cette interview de Michèle Picard dans la vidéo ci-dessous.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut