Hortefeux à Lyon, RESF proteste

Le débat doit tourner autour de la question "Comment concilier l'intégration républicaine et le respect de la diversité culturelle ?" Pour lui donner la réplique, le ministre a en face de lui, un religieux, le père Christian Delorme, ex-curé des Minguettes et actuellement chargé des relations avec les musulmans au diocèse de Lyon.
Connue surtout pour organiser l'expulsion massive des sans-papiers, ce fidèle de Sarkozy a de quoi énerver les associations. Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a donc vivement réagi à sa venue à Lyon et à sa participation à un tel débat. Dans un communiqué, RESF s'interroge : "Monsieur Hortefeux peut-il à la fois parler " d'intégration " et désigner les étrangers comme forcément dangereux ? Où est l'intégration dans les contrôles au faciès qu'on voit quotidiennement dans le métro ou dans la rue ?" L'association assène : "En fait, monsieur Hortefeux poursuit inlassablement ses objectifs en matière de quotas d'expulsions, quitte à expulser des personnes parfaitement " intégrées " comme récemment un médecin de l'hôpital de Belley". Et RESF de protester "contre l'immense hypocrisie d'un discours qui se voudrait humain pour mieux mener concrètement une politique inhumaine dont on voit tous les jours les effets".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut