H1N1 : une combinaison en or pour les labos

"C'est assez classique d'avoir un contrat avec le ministère de la Santé, explique l'un des nombreux porte-paroles de Sanofi-Pasteur, dont le siège social se trouve à Lyon. Mais il est vrai qu'il s'agit d'un contrat particulièrement important, qui prouve la confiance qu'accorde le gouvernement français à un laboratoire français".

Une confiance chiffrée à 28 millions de vaccins et une tranche optionnelle de 28 millions de doses supplémentaires. Sur une commande totale de 94 millions de doses, partagée avec l'anglais GlaxoSmithKline (GSK) et le suisse Novartis, et dont l'addition dépasse le milliard d'euros. Gling ! Gling !
Plus vite le vaccin anti-H1N1 sera disponible, plus les laboratoires pourront vendre des doses et plus la rentabilité sera grande.

Un contre-la-montre individuel contre la maladie et une course au profit.

Le marché de la grippe A
Sanofi-Pasteur
> France :
28 millions de doses de vaccin commandées par l'Etat français
+ Option de 28 millions supplémentaires.
> USA :
191 millions de dollars de commande
> Italie :
pré-commande de 40 millions de doses
GlaxoSmithKline
291 millions de doses commandées.
En comparaison, la firme anglaise a vendu 1,1 milliard de vaccins en 2008.
Novartis
979 millions de dollars de la part du gouvernement américain.
Le laboratoire suisse explose les compteurs, son CA en 2008 s'élevant à 1,1 milliard de dollars.
Laboratoires Roche (Tamiflu)
> entre 2005 et 2006, 527 millions de francs suisses (348 millions d'euros)
> au 1er semestre 2009 : 1 milliard de francs suisses, soit 660 millions d'euros

Notre dossier spécial sur la grippe A en cliquant ici lien

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut