SNCF Voies et quais

Grève SNCF : à quoi s'attendre ce jeudi à Lyon

Si l'ampleur de la grève SNCF de jeudi ne sera communiquée par la direction nationale que mercredi midi, plusieurs éléments indiquent qu'elle ne devrait pas être très perturbante pour les usagers.

La journée du 22 mars doit permettre de prendre le pouls du mécontentement et lancer la mobilisation printanière pour la défense du service public. "C'est plus une journée de manifestation plus que de grève", concède-t-on chez Sud Rail, à Lyon. Et pour cause, le syndicat est le seul à avoir déposé un préavis de grève national. "La CGT cheminot n'a pas lancé d'appel national, mais certaines antennes locales l'ont fait", avance Sud Rail Lyon. L'ampleur du mouvement de grève ne s'annonce donc pas très forte. D'autant qu'il faudra bien des trains pour amener les gens manifester à Paris, nous confie un syndicaliste.

Du côté de la SNCF, on est encore dans le flou. Contactée par Lyon Capitale, la direction nationale n'avait pas suffisamment d'éléments pour se prononcer. Elle communiquera mercredi à 11h30. "Si service minimum est mis en place, la direction sort le programme 24 heures à l'avance", ajoute un syndicaliste. Prendre le pouls du mécontentement et lancer les manifestations, comme à Lyon place Guichard, à 14 heures, semblent donc la priorité en ce 22 mars. Le 3 avril, en revanche devrait être bien plus difficile sur le rail français.

Retrouvez le calendrier de la grève SNCF pour les mois à venir

à lire également
Une plainte contre X pour "détournement de fonds public" et "prise illégale d'intérêts" a été déposé par la ville de Grenoble. Depuis sa création, le Fonds pour le développement d'une politique intermodale des transports dans le massif alpin n'aurait financé que l'exploitation du tunnel de Fréjus et une partie de l'autoroute A43. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut