Grégory Doucet, le maire de Lyon © Antoine Merlet

Grève à Lyon : Grégory Doucet dénonce une "gestion floue" de la crise sanitaire dans l’éducation

Alors qu’une large intersyndicale allant des syndicats de personnels, de chefs d'établissements, d’inspecteurs s’apprête à manifester à Lyon ce jeudi pour dénoncer le protocole sanitaire contre le Covid-19 "inapplicable", le maire de Lyon a pointé du doigt la gestion de la crise par le ministre de l’Éducation.

C'est près d'une école sur trois qui pourrait être fermée dans le département du Rhône ce jeudi 13 janvier, en raison de l’appel à la grève de nombreux syndicat pour dénoncer la gestion de la crise sanitaire dans l’éducation. Alors qu’une manifestation est prévue à 14 heures près du rectorat dans le 7e arrondissement, le SNUIPP-FSU estime que 70 à 75 % des personnels pourraient être grévistes dans les écoles maternelles et primaires, et Sud Education estime ce chiffre à 60 % dans le primaire, et 40 % dans le secondaire.

Lire notre décryptage : Grève dans le Rhône  : avec 60 à 75  % de grévistes attendus, une école sur trois pourrait être fermée le jeudi 13 janvier

Deux adjointes du maire attendues à la manifestation

Un rassemblement auquel devrait notamment participer Stéphanie Léger, adjointe à l’éducation de Grégory Doucet et Sandrine Runel, l’adjointe aux solidarités, qui est aussi présidente du Groupe socialiste à la ville. Dans un communiqué publié ce jeudi matin, cette dernière estime que "l’impréparation et les multiples revirements du gouvernement empêchent toute anticipation et pèsent lourdement sur les équipes éducatives, comme sur les élèves".

Un discours qui se retrouve dans les propos du maire de Lyon ce matin sur Twitter, où l’édile écologiste dénonce "la gestion floue et unilatérale de la crise par le ministre de l’Éducation nationale", qui "crée à Lyon comme ailleurs une situation intenable". Pour Grégory Doucet, "Il est urgent de stabiliser les protocoles, et de reconnaître l'expertise des enseignants, des usagers et des collectivités locales et d'allouer les ressources et moyens cohérents". 

Lire aussi : Covid-19 : à Lyon, une directrice d'école témoigne sur le casse-tête des classes fermées

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut