faits divers
Pompier du Rhône © Tim Douet

Grenoble : ouverture de deux enquêtes après l'incendie de la Villeneuve

Mardi 21 juillet, un incendie s’est déclaré au troisième étage d’un immeuble de la Villeneuve près de Grenoble. Deux enfants âgés de 3 et 10 ans ont dû sauter dans le vide, rattrapés par des habitants du quartier. Deux enquêtes sont aujourd’hui ouvertes : une pour déterminer les causes de l’incendie, l’autre pour "délaissement d’enfant".

Mardi 21 juillet, un incendie s’est déclaré au troisième étage de la galerie de l’Arlequin à la Villeneuve près de Grenoble. Deux enfants de 3 et 10 ans se trouvaient seuls dans l’appartement qui a pris feu. Ils ont dû sauter d’une quinzaine de mètres, réceptionnés par des habitants, pour s’en sortir.

Le procureur de la République de Grenoble a déclaré, jeudi 23 juillet, l’ouverture de deux enquêtes. Une pour déterminer les causes du sinistre, et une autre pour "délaissement d’enfant".

Les deux jeunes garçons, ainsi que leurs parents, ont été entendus par les enquêteurs. Selon le procureur, Eric Vaillant : "Les auditions des parents et des enfants n’ont pas permis d’obtenir de précisions sur la cause exacte de l’incendie, les enfants indiquant ne pas avoir joué avec des cigarettes, des allumettes ou un briquet et les parents précisant que ces objets n’existaient pas à leur domicile".

Les parents ont également été entendus dans le cadre de la seconde enquête qui concerne le "délaissement d’enfant". D’après France 3, les parents ont expliqué que la mère s’était absentée du domicile à 11h et devait revenir avant le départ du père, à 11h30. Or, il semblerait qu’elle ait pris du retard. Les enfants n’étaient pas censés rester seuls dans l’appartement.

D'après le procureur de la République : "Les enfants ont été laissés à la garde de leurs parents et le parquet a demandé une évaluation sociale complémentaire concernant la famille".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut