Manifestation des Gilets jaunes à Lyon, le 12 janvier 2019 © Antoine Merlet
Manifestation des Gilets jaunes à Lyon, le 12 janvier 2019 © Antoine Merlet

Gilets jaunes : violents affrontements à Lyon en marge de l'acte XIII

La fin d'après-midi a été marquée par d'importantes tensions, à Lyon, ce samedi 9 février, en marge de l'acte XIII des Gilets jaunes. Des affrontements à l'initiative des groupuscules d'extrême droite et d'extrême gauche, selon la préfecture.

Journée sous haute tension, ce samedi, à Lyon. L'acte XIII de la mobilisation des Gilets jaunes marquait l'appel à la convergence des manifestants de la région vers la métropole rhodanienne. Il a aussi été l'occasion d'affrontements, tout au long de l'après-midi.

Dès le début d'après-midi, des groupes d'extrême droite et d'extrême gauche se sont affrontés (lire ici). Des interpellations ont rapidement eu lieu (lire ici). A 19 heures, la préfecture en dénombrait 22. La Presqu'île étant bouclée, après des instants chauds cours Lafayette, puis au niveau de la Fosse aux Ours, le cortège est descendu vers l'avenue Berthelot, où la situation a rapidement dérapé.

Des jets de projectiles ont été perpétrés contre les forces de l'ordre, par des groupuscules radicaux, selon la préfecture, qui insiste sur la forte présence d'éléments d'extrême droite et d'extrême gauche. En réponse, des gaz lacrymogènes ont été tirés pour disperser les fauteurs de troubles, alors que des poubelles brûlaient sur les voies de tramway. Des abribus ont été abîmés et des conteneurs à verre renversés.

3 commentaires
  1. JANUS - 9 février 2019

    Après 13 semaines de révolte si les élus et le microcosme politico-médiatico-économique ne comprends pas que le pb est profond et vient de loin alors il vont droit dans le mur et nous avec !

    1. Abolition_de_la_monnaie - 9 février 2019

      Voir encore, encore plus profond... Regardez le documentaire "burn out sociétal, s'en sortir". Dispo gratos sur le web. Mais 1h30...
      🙂

  2. garderlesyeuxouverts - 10 février 2019

    Ce qui s'est soldé par des affrontements ont pour origine unique l'extrême droite, qui a attaqué le cortège antiraciste. Etant aux "premières loges" j'ai pu constater l'extrême violence des fascistes. Bravo aux antifascistes et certains gilets jaunes d'avoir repoussé cette agression et s'être défendu avec courage et détermination. Il est anormal que des milices factieuses puisse semer la violence en toute impunité à Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut