Gilets jaunes à Lyon, le 18 mai 2019 @AnthonyFaure

Gilets jaunes : un nouveau samedi après-midi bien confus à Lyon

Aucune manifestation n'avait été déclarée en Préfecture cette fois. Contrairement à la semaine dernière. Ce samedi, pour l'acte XXVII, ils étaient environ 300 à Lyon. Et ils n'ont pas vraiment manifesté.

Environ 300 personnes se sont réunies, à 14h, place Antonin-Poncet (Lyon 2e), ce samedi après-midi. Loin des 2500 du samedi précédent, où le rassemblement national était prévu à Lyon.

S'en est suivi, après, comme souvent, un jeu du chat et de la souris avec les forces de l'ordre. Tout l'après-midi. Les manifestants ont d'abord tenté de rejoindre le nord de la Presqu'île. En vain. Ils ont ensuite emprunté la très animée rue des Maronniers où les restaurants et les terrasses étaient encore bondés avant 15h. Mais ils ont encore été repoussés par les forces de l'ordre rue de la Barre.

Confusion, pagaille et lacrymogènes...

Entre 15 et 16h, la situation a longtemps été tendue et confuse quai Gailleton, sur les quais du Rhône, à hauteur du pont de la Guillotière. A plusieurs reprises, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Puis, une partie des manifestants a continué le périple de l'autre côté du Rhône, dans le 7e arrondissement. Pas tous. Certains avaient quitté le cortège qui ne savait pas vraiment où aller. La "manifestation" a continué place Raspail, quai Claude Bernard puis dans plusieurs artères du 7e arrondissement. Avant de s'estomper petit à petit, comme chaque samedi.

à lire également
Depuis plusieurs semaines, de nombreuses stations Vélo'v restent désespérément vides. Les vélos se font rares sur certains secteurs. Quelles sont les causes de cette situation ? Quand va-t-elle revenir à la normale ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut