Germaine TILLION un lycée écolo pas encore autosuffisant

Cet établissement qui accueille déjà 230 élèves de seconde (capacité de 855 élèves) a été construit selon la norme Haute Qualité Environnementale (HQE). On peut y trouver un chauffage à bois, un bac de rétention d'eau, un toit végétalisé ou encore des panneaux solaires qui alimentent les cuisines. La région veut se servir de cet établissement comme d'un modèle environnemental pour ses constructions futures. Les travaux débutés en octobre 2006 ont coûté 23 millions d'euros.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut