Fin du blocage à Lyon 2 : le mouvement s'essouffle

Lundi 10 décembre, les étudiants mobilisés contre la loi Pécresse, réunis en AG, ont renoncé au blocge. Avec 400 personnes réunis sur le campus de Bron et 100 sur les quais, les étudiants ne pouvaient que constater un net recul de la mobilisation. "La répression contre le mouvement orchestré par la présidence ne sont plus tenables, surtout depuis l'arrestation de deux étudiants syndicalistes. L'heure est à la recherche d'alternatives aux blocages", explique John Martin, membre de SUD-Etudiant. Les grèvistes réclamment notamment des créneaux banalisés et des locaux pour organiser des manifestations et des débats. Tout dépendra de la présidence qui, après avoir accepté l'organisation de ces AG, semblent ouvertes au dialogue.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut