Fichage musulman : rencontre avec MAM

Inquiétés par le mail envoyé par les renseignements généraux au conseil régional de Rhône-Alpes, sur l'éventuelle religion non chrétienne de ses fonctionnaires, les représentants du Cercle des décideurs musulmans ont donc pris le train pour entendre de vive voix la ministre de l'Intérieur répéter ce qu'elle avait déjà dit jeudi dernier, c'est à dire que l'acte était tout à fait isolé et individuel, et qu'elle le condamnait. 'On se pose quand même des questions, a toutefois déclaré Kamel Kabtane, comment un fonctionnaire de cette nature peut-il faire cela ? Soit il ne sait pas rédiger une note, soit il a suivit des ordres.' Plus largement, le recteur s'interroge sur le futur traitement des 'questions musulmanes' au sein des services de renseignement, actuellement en totale réorganisation : 'Est-ce que les personnes qui vont traiter ces dossiers seront bien au fait de ces problématiques, et ne vont-elles pas faire d'amalgame ?' La ministre a affirmé aujourd'hui que cela ne serait pas le cas.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut