© Tim Douet

Fête sur les quais de Saône à Lyon : prison avec sursis pour les organisateurs

Deux frères étaient jugés mardi pour avoir organisé une fête sauvage sur les quais de Saône le 30 mars dernier. Ils ont été condamnés chacun à trois mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende.

Environ 300 personnes s'étaient rassemblées sur le quai de la Pêcherie à Lyon le 30 mars dernier. En pleine pandémie, cette séquence avait fait le tour des réseaux sociaux. Les organisateurs de la fête, deux frères, s'étaient ensuite rendus à la police trois jours après les faits.

Ce mardi, ils étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour "mise en danger de la vie d’autrui" et "non-respect des mesures sanitaires". Les deux hommes de 26 et 23 ans ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende chacun.

Leur association écope de 1 700€ d'amende

Au titre de personne morale, l'association EX-TERRE, dont ils sont coprésidents et qui leur a servi de plateforme pour relayer leur invitation à ce rassemblement, a écopé de 1 700€ d'amende. Pour leur défense, les prévenus ont expliqué avoir été dépassés par les événements, et à la fois grisés. Ils avaient déjà lancé de tels messages pour organiser des fêtes dans les parcs de la ville, sans grand succès.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut