Lyon Urban Trail

Extra Sports fait courir Lyon depuis 20 ans et ne compte pas s'arrêter

Extra Sports, l'un des principaux acteurs français d'événements sportifs de masse et de sports en extérieur est installé à Lyon.

65 500. C'est le nombre de dossards accrochés chaque année par Extra Sports. La moitié de ceux épinglés dans la métropole lyonnaise sur la même période.

Pour symboliser la portée de l'agence lyonnaise, c'est comme si, bon an mal an, 12,5 % de la population de Lyon participait à un événement organisé par Extra Sports.

SaintéLyon (version XXIe siècle), Lyon Urban Trail (concept copié dans plus de 90 villes), Lyon Free VTT (dont Lyon Capitale a été l'un des co-organisateurs originels)... Spécialiste dans l'organisation d'événements running, cyclisme et triathlon, Extra Sports est aujourd'hui l'un des principaux acteurs du mass event et du sport outdoor en France. Douze permanents, dix événements incontournables du calendrier et de l'énergie à revendre.

Un mec qui a du nez

Extra Sports, c'est l'histoire d'un mec. Michel Sorine. 10 000 kilomètres de vélo par an – et pas mal de courses à pied. Puis "un putain de 1er avril (2014), comme le putain de camion de Coluche", sa vie bascule. Choc frontal cycliste sous le tunnel "modes doux" de la Croix-Rousse, inauguré l'année précédente. Moelle épinière explosée. Tétraplégie.

"Un patron en fauteuil roulant à la tête d’une entreprise dédiée au sport, ce n’est pas courant. C'est un peu comme un musée d’art moderne dirigé par un mal voyant ou un directeur de conservatoire de musique atteint de surdité, ça ne constitue pas véritablement la majorité du genre, ça interroge, mais c’est possible."

Ce mardi 28, au premier étage du Ninkasi Gerland, Michel Sorine souffle les vingt ans d'Extra Sports. En 2001, l'agence lyonnaise reprenait l'organisation de la SaintéLyon.

SainteLyon
Le départ de la SainteLyon 2013-©Gilles-Reboisson

Née les 26 et 27 janvier 1952 de la volonté du Cyclotouriste Lyonnais d'organiser une randonnée entre Lyon et Saint-Étienne dans le but de "maintenir l’entraînement physique des cyclotouristes qui auront beaucoup moins de difficultés à retrouver la "cadence" si l'hiver n'a pas été pour eux une longue période d'inactivité", la SaintéLyon explose les compteurs avant de s’essouffler dans les années 90. En 2001, l'organisation de la course est confiée à Extra Sports. "On a tout de suite senti le potentiel incroyable de cette épreuve de par son histoire, de par la mode du trail et de l'ultra qui étaient en pleine émergence" explique Michel Sorine, son directeur général. La SaintéLyon est aujourd'hui la plus grande course nature Française.

En 2003, en lançant Lyon Free Bike, désormais plus grand rassemblement de vélos en ville, il n’y avait pas un hectomètre de piste cyclable à Lyon. En 2007, en mettant sur pied le Lyon Urban Trail, osant le mariage a priori antinomique entre une activité nature et le milieu Urbain, "qui nous a valu d’abord tant de critiques", Extra Sports était pionnier d'un nouveau type d’épreuve, aujourd'hui copié-collé dans plus de quatre-dix villes.

Lyon, capitale de l'outdoor ?

"Après la gastronomie, la lumière, les clean technologies, la danse, le cinéma – le macronisme aussi, paraît -il –, Lyon serait-elle devenue la capitale du sport de masse outdoor ?" lance le patron de la petite agence sportive lyonnaise devenu un incontournable français.

Si cette année sera dédiée à la consolidation de l'activité pour Extra Sports, 2021 promet de nouveaux événements. Peu avant Noël, Michel Sorine a reçu un handibike sur mesure (pour pédaler assis, couché et avec les mains). Destination le Ventoux, l'un des top 20 des cols de France, avec son ami Vance Bergeron, récemment distingué par la médaille nationale de l’innovation du CNRS pour ses travaux de recherche en matière d'handisport (ENS Lyon/ Université Claude Bernard Lyon 1). Les montagnes russes, Michel Sorine connaît. Aujourd'hui, comme il dit, il a le cerveau qui va bien plus vite que le corps. Mais cet été, amis cyclistes, vous pourriez vous faire surprendre dans les cotes à 12 %. Le pied !

Entretien avec Michel Sorine, codirigeant d’Extra Sports, tétraplégique

Faire défiler vers le haut