Et la grève continue...

Les syndicats des TCL ont décidé ce matin de poursuivre le mouvement. Mais pour conjurer les risques de démobilisation, ils envisagent des actions plus ciblées, comme pour la fête des Lumières.

Réunies ce matin, les organisations syndicales ont décidé de poursuivre la grève. Elles n’entendent pas plier à la suite de l’émotion provoquée par l’incendie criminel qui a détruit 34 autobus dans la nuit de mardi à mercredi, pas plus qu’après les appels répétés de Gérard Collomb, Bernard Rivalta, président du Sytral, et Bernard Tabary, président de Keolis, à reprendre le travail.

C’est lors de l’assemblée générale de demain que seront décidées des suites à donner au mouvement. Délégué syndical à la CGT, Yves Gélibert reconnaît que la grève s’essouffle, “à cause des pertes de salaires au bout d’une semaine de conflit”, précise-t-il. Mais la grogne, elle, est intacte. Les salariés sont écœurés par le lien établi par certains élus, dont Gérard Collomb, entre l’incendie des bus et la grève. “Il faut laisser l’enquête se dérouler”, intime ainsi le syndicaliste. Et beaucoup regrettent que l’attention soit détournée sur leurs salaires plutôt que sur la réorganisation du travail.

Face à cette démobilisation naissante, les grévistes songent à changer de stratégie. Finie la grève illimitée : on s’acheminerait vers des opérations ciblées lors de moments clés, comme la fête des Lumières ou à l’approche des fêtes de fin d’année. “Quelle que soit la décision prise demain, le réseau restera largement en difficulté jusqu’au milieu de la semaine prochaine”, pronostique Denis Faye, délégué syndical Unsa.

53 commentaires
  1. MC - 1 octobre 2009

    Des actions plus ciblées ? Bref rien ne change, rien n'évolue, rien ne bouge... A quoi sert il de faire grève ? Pourquoi continuer à pourrir la vie des usagers ?

  2. MC - 1 octobre 2009

    Le débat reste ouvert sur la question, mais quel argumentaire Keolis a tenu à l'égard des chauffeurs pour justifier le démantèlement ? Est ce que quelqu'un le sait ?

  3. MC - 1 octobre 2009

    N'y a-t-il pas un rapport avec la Crise ? Après tout, certes Keolis vous impose une réduction massive de la souplesse horaire. Toutefois, j'ai entendu dire que la direction proposait également une hausse du pouvoir d'achat. N'est ce pas un bien pour un mal dans une période aussi difficile que celle que nous traversons ? Je connais peu de personne qui puisse revendiquer une hausse du pouvoir d'achat à l'heure actuelle, si ce que j'ai entendu dire est fondé, bien sur...

  4. MC - 1 octobre 2009

    D'accord. Bon, en même temps, la crise impose aussi certaine vérification au niveau des budgets. Et un salaire est comptabilisé comme un budget. Le problème à mon sens ne vient pas de vous, il vient de la direction. Vous ne faites que réagir. Si Rivalta ou autre se comportaient avec plus de dignité, c'est à dire s'il commençait pas prendre leur responsabilité et montrer l'exemple, peut être que les choses auraient été différente. C'est ce que je trouve de plus choquant en fait dans cette histoire. Collomb est intervenu pour protéger son copain de toujours, à mon avis il a très mal agit. Je vous invite à continuer à communiquer et à utiliser les médias, ainsi vous vous battrez à arme égale avec les politiques et les puissances décisionnelles de Keolis.

  5. enzo - 1 octobre 2009

    Greve pour la fete des lumières? bah, la routine!

  6. jack la menace - 1 octobre 2009

    les tcl sont melomanes 🙂

  7. sandra - 1 octobre 2009

    Ce soir, sur Facebook, le groupe 'Fuck TCL': 7145 membres Le groupe 'pour tout ceux qui en ont plein le cul des greves tcl': 4818 membres Tous à la manif le 3!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut