Gendarmes
©LOIC VENANCE / AFP

En service sur l'A7, un gendarme perd la vie dans un accident

Un sous-officier de gendarmerie de 33 ans est décédé des suites d'un accident sur l'autoroute A7 ce vendredi.

Cinq jours après la mort d'un gendarme qui tentait de rattraper un automobiliste sur l'autoroute, un nouvel accident endeuille le corps militaire. Ce vendredi, un sous-officier de gendarmerie du peloton motorisé de Malataverne, dans la Drôme, n'a pas survécu aux blessures infligées par un grave accident dans l'exercice de ses fonctions. Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, a fait part de "sa vive émotion" en annonçant le décès du motard, saluant "le remarquable dévouement des militaires de la gendarmerie pour le service de la Nation et la protection de leurs concitoyens" et adressant "ses condoléances attristées et son soutien sincère à sa famille, ses camarades ainsi qu’à ses proches, dans ce moment douloureux". Peu avant dix heures du matin, le motard est surpris par un brusque ralentissement et percute une voiture par l'arrière à une trentaine de kilomètres au sud de Valence, au niveau de Saulce-sur-Rhône. Entre la vie et la mort suite à l'accident, le gendarme de 33 ans a succombé à ses blessures.

à lire également
Le jeune homme de 25 ans qui a perdu la vie dans un accident sur l'A47 après le vol d'un camion de pompiers avait effectué plusieurs séjours en hôpital psychiatrique.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut