Le 19 janvier, la mobilisation contre la réforme des retraites avait trouvé un fort écho dans le secteur de l’Éducation nationale. (Photo Julien Barletta)

Écoles, TCL, SNCF … fortes perturbations à Lyon ce mardi 31 janvier 

La seconde journée de grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites devrait entraîner d’importantes perturbations ce mardi 31 janvier à Lyon. Réseau TCL à l’arrêt, écoles fermées, trains à l’arrêt, on fait le point sur les perturbations prévues.

Une nouvelle journée noire s’annonce à Lyon ce mardi 31 janvier. Après une première journée de mobilisation particulièrement suivie le 19 janvier, où entre 23 000 et 38 000 manifestants avaient protesté contre la réforme des retraites de la Manufacture des Tabacs à la place Bellecour, l’intersyndicale a appelé à une nouvelle journée de grève. 

Lire aussi :

Comme le 19 janvier, le mouvement devrait être particulièrement suivi par les agents des services transports et de l’éducation nationale. Le cortège, qui suivra le même parcours qu’il y a dix jours, s’élancera cette fois à 14 heures. Occasionnant d’importantes perturbations sur le réseau TCL. 

Fermeture à 20h30 du réseau TCL

Le gros des perturbations doit concerner les bus, pour autant le trafic des métros et des tramways connaîtra quelques aménagements. Certaines lignes sont supprimées, d'autres voient leurs fréquences allégées alors que tout le réseau fermera ses portes à 20h30

Lire aussi : Grève du 31 janvier : le parcours de la manifestation contre la réforme des retraites à Lyon

  • Métro

Sur les quatre lignes du réseau de métro, la ligne B sera la plus impactée et restera fermée toute la journée, tout comme le funiculaire F1. Des bus relais sont mis en place depuis 5h jusqu’à 20h30, avec une fréquence de 10 minutes pour pallier la fermeture du métro B. Les lignes A et D sont moins perturbées, mais voient tout de même leur fréquence modifiée. Le métro C et le funiculaire F2 fonctionnent normalement.

  • Tramway

Le réseau de tramway est peu impacté par la grève. Seule la ligne T7 ne circule pas. Touts les autre tramways fonctionnent normalement, avec des fréquences adaptées.

  • Bus

Côté bus, une vingtaine de lignes ne fonctionnent pas : C6E, C15E, 7, 14, 15E, 16, 17, 34, 50, 50E, 57, 67, 76, 78, 81, 95, S1, S4, S9, S11, S12, Zi8. Toutes les autres lignes fonctionnent, avec pour certaines une fréquence allégée ou un parcours modifié. Tous les détails sont à retrouver ici.

Lire aussi : Métro B arrêté, réseau TCL fermé à 20h30, journée de galère le 31 janvier à Lyon

2 TER sur 10

En moyenne seulement deux trains TER sur dix circuleront en Auvergne-Rhône-Alpes. Le détail des lignes qui circulent est à retrouver ici. Au niveau des TGV et Ouigo qui passent par Lyon et la région, le trafic s’annonce également "fortement perturbé". Selon la SNCF, seul un train sur trois circulera sur l'axe sud-est.

Lire aussi : Grève ce mardi 31 janvier à la SNCF : les TER qui circulent en Auvergne-Rhône-Alpes

Les écoles particulièrement touchée

À Lyon, 100 des 208 écoles devraient être impactées par la grève. Cela se traduit par la fermeture de 82 restaurants scolaires. 17 d'écoles proposent un accueil avec pique-nique fourni par les parents. L'Éducation nationale a demandé un service minimum d'accueil. La Ville de Lyon met donc à disposition sept gymnases de 8h45 à 16h45 pour accueillir les enfants. Cet accueil concerne les élèves des écoles dont au moins 25 % des enseignants sont déclarés grévistes, soit 53 écoles ce mardi.

Les garderies du matin sont fermées dans 13 écoles et les accueils périscolaires de fin d'après-midi le sont dans 36 établissements.

Lire aussi : Grève ce mardi 31 janvier : à Lyon, la moitié des écoles est touchée

L'inconnue dans les collèges et lycées 

Interrogée lundi, l’académie de Lyon n’avait pas de prévisions à communiquer sur les perturbations attendues dans les collèges et lycées de la Métropole de Lyon. Le 19 janvier, l’Éducation nationale avait fait état de 32% de grévistes chez les enseignants du second degré. 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut