Ebola
©Leon Neal / AFP

Ebola : la patiente française ne passera pas par Lyon

La volontaire française de Médecins sans Frontières (MSF) contaminée par le virus Ebola lors d’une mission à Monrovia, au Liberia, ne sera pas rapatriée à Lyon.

La direction de la communication du CHU de Lyon a confirmé en fin de matinée que la membre du personnel médical de MSF de nationalité française contaminée par Ebola ne serait pas soignée au service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de la Croix-Rousse.

Fin août, le service du professeur Chidiac avait fait le point sur la situation du virus Ebola en Afrique et avait expliqué à la presse le dispositif mis en place dans son service : formation du personnel, chambre à pression négative avec deux sas à l'entrée pouvant accueillir deux lits et possibilité de convertir d'autres chambres en cas de besoin.

D'après le CHU de Lyon, la soignante est dirigée sur Paris. Selon nos informations, publiées ce matin sur lyoncapitale.fr, la volontaire française de Médecins sans Frontières contaminée par Ebola pourrait être soignée à l’hôpital Bégin-St-Mandé, hôpital d’instruction des armées situé dans le Val-de-Marne.

L'avion médical d'une compagnie privée qui rapatrie la soignante française est le même que celui qui a servi à ramener les autres volontaires de MSF en France.

Il est, à l'heure actuelle, en route pour la France.

à lire également
Pas d'image
Ce 15 juin, le service des maladies infectieuses et tropicales de Lyon de l’hôpital de la Croix-Rousse s’apprête à accueillir un patient qui pourrait être atteint par Ebola. Le cas est actuellement en transfert depuis Grenoble.
Faire défiler vers le haut