Les rappeurs lyonnais Lupi’o et Alfio devant la façade Paul Bocuse, où ils ont tourné leur clip

Du rap à la soupe VGE : deux rappeurs lyonnais chez Bocuse

Le joli coup marketing de deux Lyonnais qui ont tourné façon full metal blanquette un clip de rap dans la cour du restaurant Bocuse, au complet.

Le rouget barbet en a encore les écailles qui remuent. Lui qui était plutôt habitué à la sonate pour piano n° 14 en do dièse mineur au Clair de Lune de Beethoven...
Le 3 juillet, par un dimanche pluvieux, alors que le restaurant était complet, une équipe de vidéastes lyonnais est venue tourner un clip de rap dans la cour du restaurant de Collonges-au-Mont-d'Or.
Les rappeurs lyonnais Lupi'o et Alfio avaient sorti le noeud papillon et la chemise pour l'occasion. Le parapluie en prime.
Capture d'écran du clip de Lupi'o et Alfio "Paul Bocuse"

"Posé chez Paul j'bois du Romanée-Conti / J'prend du kobe / Toi c'est full saint jacques / Resto trois étoiles et la foule s'enjaille / On graillav' à l'œil / C'est tellement bon c'est un délit/ Resserre un verre c'est un délice, Gros c'est un del' ya /Paul Bocuse dans la playlist".

Les deux jeunes rappeurs n'ont malheureusement pas pu rentrer dans le restaurant, ce dernier étant complet. Ils ont du rester dehors et se contenter d'aller tourner les images d'intérieur et de "repas" dans un autre établissement, en l'occurence le restaurant Le Talluy, à Taluyers.

"Que le nom de Paul Bocuse puisse attirer des jeunes qu'on n'attend pas forcément ici c'est formidable !"
Vincent Leroux, directeur général du restaurant Paul Bocuse

Capture d'écran du clip de Lupi'o et Alfio "Paul Bocuse"

Joint par téléphone, Vincent Leroux, le directeur général de "L'Auberge du Pont de Collonges" sourit : "c'est quelque chose que les gens n'attendaient pas". "Que le nom de Paul Bocuse puisse attirer des jeunes qu'on n'attend pas forcément ici c'est formidable !" .

A celui qui aimait à dire qu' "il n'y a pas de bonne ou de mauvaise cuisine mais la cuisine qu'on aime", Vincent Leroux répond :" il n'y a pas  de bonne ou de mauvaise musique, il n'y a que celle qu'on aime".
"La tradition en mouvement" au juste ?  qui "symbolise cette envie que nous avons de de préserver l’héritage culturel dont nous sommes les heureux garants, mais aussi de le rendre éternel" ?

"Gros c'est un del' ya / Paul Bocuse dans la playlist."

Fin 2009, le chanteur Ben l'Oncle Soul avait déjà rendu hommage  "taggé" Paul Bocuse : "J'ai pas le physique des magazines/J'ai pas l'humour de Charlie Chaplin/ J'ai pas la science infuse/ Le savoir-faire de Bocuse". Depuis, les brasseries du groupe ont repris le passage en musique d'attente.
Pour peu que le restaurant Paul Bocuse fasse la même chose avec le son de Lupi'o et Alfio. "Gros c'est un del' ya / Paul Bocuse dans la playlist."
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut