Najat Décines © Tim
© Lyon Capitale

Droits des femmes : Najat Vallaud-Belkacem et le mariage (catholique) forcé

Alors que, dans l’émission Dimanche+, Anne-Sophie Lapix abordait hier sur Canal+ la question des deux projets de loi gouvernementaux pour lutter contre “un phénomène qui concerne des familles musulmanes”, le “mariage forcé”, Najat Vallaud-Belkacem la reprend de volée : “Alors, d’abord, ça ne concerne pas que les sociétés musulmanes, vous voyez. C’est aussi de ce point de vue-là qu’il faut, je pense, arrêter les amalgames ou la stigmatisation : le mariage forcé, ça peut concerner des sociétés catholiques. C’est vrai que ça concerne, on va le dire autrement, plus souvent des étrangères.”

Une fois encore, la porte-parole du gouvernement a dit d’énormes énormités. Premièrement, le mariage forcé est une abomination dans l’absolu pour toutes les femmes – car ce sont toujours elles qui en sont les victimes – et à ce titre Najat Vallaud-Belkacem ne devrait pas oublier qu’elle est avant tout ministre des Droits des femmes.

Deuxièmement, le mariage forcé est une abomination dans le relatif, car il est question ici de légiférer en République, dans la France de 2013, pas en religion, quelle qu’elle soit.

Troisièmement, Mme Vallaud-Belkacem considère qu’être de confession musulmane c’est être forcément étrangère, faisant du coup un amalgame malheureux entre religion et nationalité.

Quatrièmement, si l’on peut accuser la religion catholique d’une quantité quasiment infinie de maux, le mariage forcé y est à ma meilleure connaissance… comment dire : rarissime ?

Enfin et à titre subsidiaire, prétendre lutter contre la stigmatisation en pratiquant à son tour la stigmatisation n’est pas très intelligent, ni très responsable. Proférer autant de bêtises en aussi peu de mots, il convient de saluer la prouesse.

Mais je voudrais arrêter les amalgames et surtout ne stigmatiser personne. Pas de couronne d’épines donc, mais juste un bonnet d’âne. Chacun ses stigmates, chacun sa croix, chacun ses symboles.

7 commentaires
  1. Etienne Bost - lun 18 Mar 13 à 21 h 26

    Elle est surtout la ministre de la novlangue...le mariage forcé actuel, pardonnez-moi c'est quand même surtout celui que propose la loi Taubira..., mais je ne voudrais stigmatiser personne.

  2. Janus - mar 19 Mar 13 à 10 h 23

    Stigmatisation et racisme sont les maîtres mots des bien pensants. Ils permettent de tenir à distance ceux et celles qui oseraient inverser le dogme. Qui a dit justement: ' L'antiracisme sera au XXIème siècle, ce que le communisme a été au XXème' Un nouveau fascisme en quelque sorte.

  3. Marinelyon - mar 19 Mar 13 à 11 h 17

    Comment peut elle dire autant de bêtises en si peu de temps. Elle n'est pas à la hauteur de sa fonction. Elle veut tellement faire parler d'elle, et tellement faire de vent, qu'elle va trop vite (aussi bien en acte, qu'en parole).IL FAUT QU'ELLE DÉMISSIONNE DE SES FONCTIONS

  4. Tom Hacini - mar 19 Mar 13 à 12 h 53

    Le problème de Najat, c'est quelle attire tous les commentaires racistes du fait de ses origines, tous les commentaires machistes du fait qu'elle soit une femme, et tous les commentaires anti socialistes du fait qu'elle soit la porte-parole du gouvernement socialiste. Soutien à Najat !

  5. stivostine69 - mar 19 Mar 13 à 14 h 08

    Tom Hacini ou le fascisme rampant, qd on accuse ces opposants d'autant de turpitudes avec autant d'aplomb, comme au bon vieux temps, on est un peu facho sur les bords non ?? Prenons l'exemple de l'accusation de racisme sur ce fil ; trois personnes s'expriment aucunement sur l'origine ethnique de Mme Belkacem, et Tom Hacini se radine et crie au racisme ... un bon ptit troll aux ordres ! Pire, la notion de racisme est une notion dorénavant juridique : c'est donc de la pure calomnie gratuite.

  6. Marinelyon - mar 19 Mar 13 à 17 h 33

    @tome Hacini Je suis pas d'accord avec vous, je ne suis ni raciste, ni machiste, ni anti socialiste. Mais reconnaissez quand même que parfois elle dit n'importe quoi. Quand elle nous parle de la loi pour le paiement des pensions alimentaires par les Allocations , et bien cette loi existe déjà. etc... Il faut qu'elle parle moins, et moins souvent. Elle est 'porte parole du gouvernement', 'ministre des droits de la Femme',mais bon il faut qu'elle apprenne à réfléchir un peu, et parler ensuite.

  7. Jean - mar 19 Mar 13 à 22 h 37

    Pour info, une des conditions du mariage catholique est le consentement mutuel entre les époux, et ce depuis fort longtemps. Il est de bon ton à gauche de taper sur les cathos. Moi qui à une époque aurait été bouffe curé, j'ai presque envie de défendre l'église ! La véritable stigmatisation, c'est de mentir, de médire de façon calculée. La propagande est un autre visage du racisme.

  8. dada - jeu 21 Mar 13 à 9 h 23

    Cette haine socialiste vis-à-vis de l'Eglise est incroyable. Quelle mauvaise foi (!). Ces Francs-Maçons ne supportent pas que l'Eglise leur rappelle que 'l'Homme tout puissant' et le paganisme ont mené aux catastrophes du XXème siècle. Ils accueillent avec joie tous les petits groupe de pression gauchiste, anar, cultureux à 2 balles mais traitent les grandes religions de 'lobbys'... Quelle honte.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut