Droits de réponse à Max Havelaar

Là-bas, des producteurs vivent de leur travail, respectent l'environnement et s'unissent pour décider eux-mêmes de leur avenir.

Au contraire de la charité, qui consiste à donner une somme d'argent, le commerce équitable propose un échange où tout le monde est gagnant : producteur et consommateur. Votre achat fait la différence

Dans vos points de vente habituels, vous retrouvez le logo Fairtrade / Max Havelaar sur environ 1 700 produits de consommation courante.

En Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie, 1,4 million de poducteurs peuvent vivre et envisager l'avenir.
* Développement économique. Ils perçoivent un revenu qui leur permet non seulement de vivre mais aussi d'investir : routes, machines...
* Développement social. Ils s'unissent dans des organisations bien gérées qui leur permettent de devenir autonomes face au marché. Les droits sociaux sont respectés.
* Développement environnemental. Ils réduisent leur impact sur la nature, et progressent vers des méthodes d'agriculture biologique.

Une certification indépendante
L'association internationale Fairtrade / Max Havelaar n'achète ni ne vend aucun produit. Elle gère un label apposé à des produits de différentes marques.

Les produits labellisés Fairtrade / Max Havelaar sont soumis à un contrôle régulier FLO-Cert, un organisme certificateur indépendant (norme ISO65), afin d'assurer le respect des critères du commerce équitable.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut