@Tim Douet
Article payant

Dossier Lyon Grolée : le jackpot du sheikh et des “pistoléros”

Dans la revente d'immeubles du quartier Grolée, le fonds des Émirats arabes unis et les deux intermédiaires ont fait une plus-value stratosphérique.

Alors que la récente dissolution, cet été, de la société foncière Les Docks Lyonnais, propriété d'UBS, dans ce qui est convenu d'appeler le tentaculaire "dossier Grolée", interroge - la banque suisse aurait-elle intérêt à dissimuler des preuves possiblement compromettantes ? (lire Dossier Grolée : à Lyon, l'étrange bazardage des Docks Lyonnais par la banque UBS ), d'autres questions se posent quant à deux intermédiaires "de vrais pistoléros qui prennent des coups et monétisent tout ça”.

Il vous reste 90 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut