Samedi 5 juin après midi, des militants ont manifesté pour la fermeture du zoo du parc de la Tête d’or.

Des militants de la cause animale manifestent pour la fermeture du zoo du Parc de la Tête d’Or

Une quinzaine de manifestants étaient réunis samedi à 14 heures parc de la Tête d’Or, côté porte des enfants du Rhône, pour demander la fermeture du zoo.

En arc de cercle ils tiennent des pancartes pour alerter les passants. « La dernière fois on était au zoo mais là on s’est mis vers la porte pour alerter tout le monde, pas seulement ceux qui vont au zoo. Et puis on ne veut pas faire culpabiliser », explique Rubini Amandine, représentante locale de Vegan Impact. Les militants interpellent, quelques promeneurs s’arrêtent pour lire les pancartes, d’autres s’approchent et signifient leur soutien. « On ne veut pas d’amélioration des conditions de vie, on veut une fermeture », tranche la militante.

L’événement est organisé conjointement par Vegan Impact et Rando pour la planète. La présidente de Rando pour la Planète, Victoria Decousus, estime que le zoo ne respecte pas le bien être animal. « Ça n’apporte pas de bien-être aux animaux de voir des gens défiler. Les animaux n’ont rien à faire ici. » Elle évoque notamment le cas de la cage des crocodiles, entièrement ouverte aux yeux du public. A défaut d’une fermeture, elle demande au moins « d’améliorer les enclos et de réinsérer ceux qui peuvent l'être ».

La question du zoo avait été un sujet brûlant de la campagne municipale en 2020. Grégory Doucet avait notamment affirmé : « Nous souhaitons arrêter progressivement avec les espèces sauvages et trouver avec les soigneurs des lieux pour qu'ils puissent finir leur vie tranquillement dans des espaces qui correspondent à leurs besoins. »

Lire aussi : Les Verts vont-ils fermer le zoo du parc de la Tête d'Or ?

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut