appartement

Des meublés de standing à louer sur Lyon

Envie de se sentir comme à la maison lorsque vous voyagez ? C'est ce que propose Bruno Pastouret, heureux directeur d'Appart'Ambiance, une société de location d'appartements de standing en courte durée.

Depuis 4 ans, ce chef d'entreprise d'origine basque propose aux propriétaires de 46 appartements bien placés de gérer la location de leur bien, avec pour créneau des séjours courts et des prestations quasi-hôtelières. L'internet, la télévision, le lecteur DVD, le linge de maison, tout est fourni et entretenu par Appart'Ambiance. S'ajoutent à cette liste la cuisine entièrement équipée, lave-vaisselle et lave-linge compris dans la plupart des appartements. Le ménage de fin de séjour est offert ou en option, selon la durée de location, et un service clientèle est disponible 7 jours sur 7.

La société gère absolument tout. En contrepartie, les propriétaires perçoivent entre 25 et 30 % des loyers. Cela peut paraître peu, mais pour une telle prestation, le montant de la location est conséquent : pour un studio de 25m2 dans le quartier de l'Opéra (1er arrondissement), il faut compter 79€ la nuit, 400€ la semaine. Et cela va jusqu'à 855€ la semaine pour un meublé de 72m2 dans le 2e arrondissement.

Une clientèle restreinte

La clientèle n'est pas vraiment variée. Ce sont surtout des voyageurs d'affaires qui souscrivent à ce genre de services, à 80 %. Les businessmen aiment le concept d'appartement meublé, la plupart du temps avec goût et standing, à proximité des commerces ou du quartier d'affaires de la Part Dieu. Et surtout, ce sont presque les seuls à pouvoir s'offrir, par le biais de leurs société ou non, ce genre de logement temporaire. Les touristes qui peuvent se le permettre préfèrent amplement les quartiers du Vieux Lyon ou de la Croix Rousse. Certains appartements sont loués le temps d'un enterrement de vie de garçon, mais c'est rare. Trop de bruit, trop de dégâts.

Le concept, nouveau sur Lyon, existait déjà à Paris. Sorte de variante des résidences hôtelières, ces appartements, peut-être plus chaleureux, ont un réel succès. On s'y sent moins comme à l'hôtel, la décoration et les meubles étant nettement moins aseptisés. Sur l'année 2009, le taux de remplissage a atteint 75 %. Peut-être est-ce une nouvelle manière de voyager, de découvrir une ville, un moyen original de se considérer, le temps de quelques jours, comme un Lyonnais à part entière ?

à lire également
Alors que certains ont déjà commencé leur cursus universitaire, beaucoup d'étudiants recherchent encore un logement à Lyon. Ces derniers font face à de nombreuses difficultés, notamment les critères d'admission qui deviennent de plus en plus sélectifs. Pour les étudiants étrangers, la situation se complique davantage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut