Barbarin
© Tim Douet

Des messes de réparation à Lyon pour les victimes de pédophilie

Le cardinal Philippe Barbarin a envoyé une lettre aux prêtres du diocèse de Lyon dans laquelle il invite à célébrer des messes de réparation pour les victimes d'actes pédophiles.

Alors que l'affaire du père Preynat, accusé d'actes pédophiles entre 1978 et 1991 à la paroisse Saint-Luc de Sainte-Foy-lès-Lyon, se dirige vers un procès, le cardinal Barbarin, qui a été mis hors de cause par le procureur de la République, souhaite rendre hommage aux victimes. Il invite les 400 prêtres du diocèse de Lyon à célébrer "discrètement ou explicitement" une messe de réparation avant le 20 novembre, date de la "clôture du Jubilé de la Miséricorde". Une messe de réparation est un acte liturgique consécutif à une profanation du corps du Christ. Dans cette affaire, le corps du Christ représente les enfants souillés par le clergé.

Grande messe le 18 novembre

Cette initiative du primat des Gaules s'additionne à la journée de prière pour les victimes d'abus sexuels, organisée en France le 7 novembre prochain. Ce jour-là, les 120 évêques français, réunis à Lourdes pour la traditionnelle assemblée plénière, sont invités à jeûner.

Le cardinal Barbarin annonce également qu'il célèbrera lui-même une grande messe le 18 novembre à 19 heures à la cathédrale Saint-Jean de Lyon. Les victimes d'abus sexuels y sont "spécialement invitées".

2 commentaires
  1. FEFI - dim 23 Oct 16 à 8 h 58

    Trois Pater trois navets, divine justice!

  2. Robes Pierre - dim 23 Oct 16 à 10 h 14

    il est au courant nous sommes au XXI eme siècle, mais les pratiques moyennageuses persistent.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut