Derby Lyon - Saint-Etienne : l'OL annule des billets "suspects"

Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droit de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés.

Ce derby OL-ASSE, se jouera, en théorie, sans supporter stéphanois au Groupama Stadium. Un arrêté préfectoral interdit l'accès au stade et aux communes voisines "à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'AS Saint-Etienne ou se comportant comme tel". Dans un communiqué, l'Olympique lyonnais explique que : "En cas de non-respect de ces arrêtés dans le périmètre du stade, les services du sécurité du club remettront les personnes concernées aux forces de l’ordre et aux représentants du Parquet qui seront présents au Groupama Stadium". 

Plus étonnant, le club explique avoir annulé "plusieurs dizaines de billets [...] et les acheteurs avertis par mail afin qu'ils ne se présentent pas au stade pour le match de ce soir", "pour des raisons de sécurité et en lien avec les arrêtés". Ces billets "suspects" ne devraient pas manquer d'alimenter un nouveau débat : l'Olympique lyonnais peut-il annuler des places déjà vendues, et surtout quelles ont été les méthodes pour choisir les clients qui n'auront pas le droit de venir au stade ? Si le derby n'a lieu que ce vendredi soir, les suites menées par des acheteurs remboursés pourraient bien apparaître ces prochains jours.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut