A partir du 11 mai, les enfants vont retrouver le chemin de l’école ©PHOTOPQR/LE PROGRES/JoÎl PHILIPPON – Lyon 19/04/2020
Article payant

Déconfinement : rouvrir les écoles à Lyon mais pourquoi ?

La reprise de l’école à partir du 11 mai s’accompagne d’un cafouillage tant sur son organisation que son but. Rattraper par la manche les décrocheurs ou favoriser la reprise de l’activité économique ? Cette rentrée pourrait aussi et surtout servir à préparer celle de septembre.

Rouvrir ou ne pas rouvrir les écoles. Telle est la question du déconfinement. Et elle a pris encore plus d’ampleur après qu’Emmanuel Macron a annoncé le 13 avril que les enfants retrouveraient le chemin de l’école le 11 mai, jour de l’entrée en vigueur théorique du déconfinement. Surtout que l’avis du conseil scientifique et médical prônant une rouverture des écoles en septembre n’a pas clarifié les craintes. Ce que beaucoup de parents ont pu attendre, durant les huit semaines à huis clos, comme un soulagement est désormais devenu un casse-tête. Parents déboussolés entre besoin impérieux de retrouver une activité professionnelle et inquiétude quant à l’exposition de leurs enfants à la maladie. “Nous avons fait une enquête auprès de nos adhérents. 35 % des parents pensent remettre leurs enfants à l’école. Ils sont autant à ne pas l’envisager et les autres n’ont pas encore décidé”, rapporte Valérie Gassman, responsable départementale de la FCPE. L’apparition d’une alerte sur une pathologie infantile, la maladie de Kawasaki, associée au coronavirus a rajouté une couche d’incertitude.

Droit de retrait

Les maux de tête touchent l’ensemble de la communauté éducative qui n’est pas toujours convaincue de la pertinence de la rouverture des écoles. “Même à 15 élèves par classe, il est impensable d’imaginer que les plus petits respecteront les gestes barrières. Cette décision de reprendre pourrait créer de multiples foyers d’infection. En Espagne et en Italie, ils attendent septembre pour retourner à l’école”, déplore Frédéric Volle, responsable départemental du Snudi-FO.

Il vous reste 78 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut