De nouveaux arrivants au Zoo de Lyon

Le Zoo de Lyon va accueillir de nouveaux pensionnaires : trois rats des sables et dix inséparables.

L’enclos représentant les zones arides africaines, qui vient d’être rénové, est aujourd’hui réorganisé pour accueillir les nouveaux pensionnaires.

Une nouvelle partie de l’enclos est destiné à trois rats des sables et à dix inséparables, en lien avec leur biotope d’origine : les zones arides africaines. Le rat des sables est une proie naturelle du chat des sables (espèce présente dans le zoo depuis 2008) tandis que l’inséparable à joues noires est un oiseau menacé par la désertification de son milieu.

Le zoo de Lyon est actuellement le seul zoo de France à présenter ces deux espèces, qui sont séparées de la partie du Chat des sables par une paroi vitrée. Cela évite ainsi "les interactions entre proies et prédateurs, mais donne aux visiteurs l’impression que tous les animaux partagent le même espace".

Un couple de faisan d’Edwards vient aussi d’arriver. Cet oiseau, originaire du Vietnam, est tellement rare que les scientifiques se demandent s’il n’a pas complètement disparu à l’état naturel. Il est ainsi classé en "danger critique d’extinction" par l’IUCN (Union internationale pour la Conservation de la Nature). Un petit Lémur à ventre roux est né il y a quelques jours, c’est le sixième depuis 2011. Cette espèce de lémurien est menacée d’extinction par la disparition de son habitat à Madagascar.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut