Un ventilateur de grande envergure a été installé au-dessus des vaches d’une ferme dans les monts du Lyonnais, le 14 juillet 2022. Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Dans les monts du Lyonnais, un agriculteur installe deux ventilateurs géants pour ses vaches

Dans les collines à l'ouest de Lyon, les vaches souffrent de la chaleur. Un agriculteur a donc décidé de s'équiper de ventilateurs géants pour rafraîchir ses bêtes.

Les crêtes des monts du Lyonnais sont d'habitude rafraîchies par une brise fraîche, voire très frisquette au cours de l'hiver. Mais la vague de canicule qui s'est abattue sur la région touche aussi ces terres en altitude. À 780 mètres à Saint-Martin-en-Haut, la température extérieure a atteint 34 °C à la ferme de Nicolas Joannon.

Une chaleur très élevée pour des animaux de cet agriculteur. Les vaches souffrent à partir de 22 °C degrés. À l’intérieur de la ferme, Nicolas Joannon a donc décidé d'installer deux ventilateurs géants qui offrent un peu de répit en faisant redescendre le thermomètre de quelques degrés, comme le rapporte l'AFP.


"À 22 °C, la vache peut s‘adapter, mais à partir de 28-30 °C, là elle va subir"

Alexandre Batia, responsable ventilation à Rhône Conseil Elevage


Les vaches laitières sont très sensibles aux températures. Dès 22 °C et 50 % d‘hygrométrie, elles accumulent de la chaleur dans leur organisme avec un impact sur la production de lait (en moyenne, entre 28 et 38 litres par jour par vache), évalué à une perte de 2 litres par vache.

Pour les ménager, Nicolas a fait installer en 2020 deux ventilateurs au-dessus des logettes de son troupeau. Un investissement de 9 000 euros. Les pales se mettent automatiquement à tourner en fonction de la température. Plus la chaleur augmente, plus elles accélèrent. Dans le brouhaha des deux ventilateurs, l‘éleveur se félicite que ses animaux aient retrouvé du peps, "depuis qu’il y a les ventilos".

"À 22 °C, la vache peut s‘adapter, mais à partir de 28-30 °C, là elle va subir", explique, de son côté, Alexandre Batia, 44 ans, responsable ventilation à Rhône Conseil Élevage, une association qui conseille les éleveurs.

"Il y a de plus en plus de dossiers d‘éleveurs en attente d’aménagement de bâtiment à Rhône Conseil Élevage" et environ un élevage sur cinq a déjà passé le pas, ajoute Alexandre Batia, qui a accompagné Nicolas Joannon dans son installation.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut