Natexpo, le salon des produits biologiques à Eurexpo en septembre à Lyon © Antoine Merlet
Article payant

Covid-19 : GL Events, le géant lyonnais de l’événementiel dans la tourmente 

L’entreprise vitrine du dynamisme de l’économie lyonnaise de ces dernières années est empêtrée dans la crise sanitaire et économique. Le redémarrage prévu a été annihilé par le passage de Lyon en zone rouge écarlate. Le groupe d’Olivier Ginon en appelle désormais aux politiques pour revoir les protocoles, mais aussi pour apporter un concours financier.

GL Events, c’est un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. L’entreprise lyonnaise, leader mondial de l’évènementiel, s’appuie sur une cinquantaine de sites répartis sur tous les continents. Mais depuis que la Covid-19 bouscule la bonne marche du monde, le soleil ne se lève plus totalement sur GL Events. “Le groupe est confronté à la pandémie depuis le mois de janvier. Nous avons d’abord eu 540 salariés confinés en Chine et des salons reportés. À partir de mars, il y a eu un effet domino mondial avec l’annulation de salons en Europe puis aux Amériques. Nos 50 sites ont tous été fermés entre quatre à six mois”, détaille Christophe Cizeron, directeur général de GL Events.
Un coin de soleil se lève aujourd’hui. “Notre site japonais, qui avait été le dernier à fermer, a aussi été le premier à rouvrir. En Chine, notre activité redémarre. Les signaux sont positifs autour des premiers salons qui se sont tenus. L’Amérique du sud devrait bientôt repartir. En Europe, la situation est très contrastée”, euphémise Christophe Cizeron. L’Italie et l’Allemagne sont moins touchés par ce qui ressemble de plus en plus à une seconde vague et permettent à GL Events de tenir des manifestations de dimension régionale. En Espagne, et plus particulièrement à Barcelone, l’un des gros porteurs du groupe, l’activité reste très dégradée. En France aussi la situation est extrêmement instable. L’exemple lyonnais en est le parfait révélateur.

Il vous reste 77 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut