JEFF PACHOUD / AFP

Covid-19 à Lyon : "pour l'instant, il n'y a pas d'alerte particulière dans le Rhône"

Philippe Guétat, le directeur départemental de l'ARS (Agence régionale de santé) dans le Rhône a fait le point sur l'épidémie de coronavirus mercredi 3 novembre dans Lyon Capitale.

Alors que le nombre de nouveaux cas de covid-19 est en augmentation dans certains départements, et que le masque sera de nouveau obligatoire dans les écoles de plusieurs départements de la région lors de la rentrée scolaire, lundi 8 novembre, - notamment dans l'Ain, l'Isère et la Drôme - le directeur département de l'ARS dans le Rhône a fait le point mercredi sur l'épidémie pour Lyon Capitale.

"Il y a une sorte de plateau (du nombre de nouveaux cas dans le Rhône). On était passé en dessous du seuil d'alerte des 50 cas du covid-19 pour 100 000 habitants, on est quelque peu remonté dans le département, on se situe actuellement à 56 cas pour 100 000 avec un taux de positivité qui augmente un petit peu", explique Philippe Guétat, le directeur départemental de l'ARS (Agence régionale de santé) dans le Rhône dans Lyon Capitale. Le taux d'incidence est relativement stable. 56, 50 ou 48, par rapport à une population comme celle du Rhône (1 800 000 habitants), ça n'est pas une grosse différence".

Philippe Guétat fait également le point sur la situation dans les hôpitaux de Lyon et du département du Rhône : "Il y a une légère augmentation dans les prises en charge hospitalières, mais ce n'est pas significatif. On est sur une sorte de plateau. 122 personnes sont hospitalisées actuellement pour covid-19 dans le département, ce n'est pas une donnée très significative. Il y a des places vacantes dans les hôpitaux. La pression des malades du covid-19 sur les capacités en hospitalisation conventionnelle ou en réanimation n'est pas extrêmement forte actuellement dans le Rhône. L'expérience montre que tout cela peut évoluer très vite. Il faut rester vigilant. Mais pour l'instant, il n'y a pas d'alerte particulière dans le Rhône".

L'intégralité de l'interview du directeur de l'ARS dans le Rhône à Lyon Capitale est à retrouver ICI

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut