métro oullins
©Elise Julliard

Coût du réseau TCL à Lyon : la vidéo pédagogique, un peu limite

Combien coûte le fonctionnement du réseau TCL chaque jour dans la métropole de Lyon ? Le Sytral vient de publier une vidéo pédagogique, plutôt bien faite, mais pour le moins limite sur un point : le prix de l'abonnement.

Vendredi 16 novembre, le Sytral a dévoilé les nouveaux prix des abonnements au réseau TCL pour les années 2019 et 2020. L'autorité régulatrice met en avant une simplification de sa gamme tarifaire basée désormais sur l'âge et non d'éventuelles attestations ou carte étudiante (lire : découvrez les prix des abonnements TCL 2019 et 2020 qui augmentent).

Certains jeunes ressortiront gagnants de cette nouvelle gamme tarifaire, n'ayant plus besoin d'être étudiant pour obtenir un tarif réduit (32 euros en 2019 pour les 18-25 ans, contre 44,5 euros). Par ailleurs, les retraités pourront bénéficier d'un tarif réduit dès 60 ans (32 euros contre 63,50 euros aujourd'hui).

Pour la grande majorité des abonnés, ce sont les augmentations qui priment. Le City Pass avec prélèvement automatique est aligné sur le Pass Partout. En 2019, il faudra payer dans les deux cas 64 euros par mois (avec le mois d'août offert pour le City Pass). Les abonnés mensualisés verront donc une augmentation de 3,5 euros par mois (de 60,50 euros à 64 euros). En 2020, cet abonnement passera à 65 euros. Dans tous les cas, les salariés peuvent se faire rembourser la moitié de cet abonnement par leur entreprise, ce qui reviendra à 32 euros par mois en 2019 et 32,5 euros en 2020.

Pour expliquer ces augmentations, le Sytral a réalisé une vidéo publiée en ligne. Le début est pour le moins bien réalisé, expliquant que le fonctionnement du réseau TCL coûte chaque jour un million d'euros, les abonnements et tickets représentent 30 % du financement, 45 % viennent des entreprises, 20 % des collectivités, et 5 % de recettes diverses. La vidéo précise ensuite que ces augmentations chaque année sont dues à l'évolution des charges de fonctionnement et aux investissements (1,2 milliard d'euros d'ici 2020). On apprend par ailleurs que les abonnés représentaient 65 % du trafic en 2000 et 80 % aujourd'hui.

Néanmoins, la vidéo bascule ensuite dans une forme très limite de communication institutionnelle, annihilant tous les efforts réalisés. Le Sytral explique alors qu'un trajet coûte 1,90 euro si on prend un ticket dans une borne, 2,20 euros à bord des bus, ou 0,20 euro "si vous êtes abonnés", avec un petit astérisque façon "supermarché" renvoyant à la mention "tarif solidaire". Le raccourci est franchement contre-productif, surtout que la réalité pour une grande partie des usagers aurait été tout aussi intéressante à mettre en avant. Ainsi, selon nos calculs, pour un abonné salarié qui effectuerait 100 déplacements par mois, le coût serait de 0,64 euro en 2019, 0,32 euro si on prend en compte les 50 % de l'abonnement remboursés par son entreprise. Développer un réseau de transport en commun, c'est un métier, la communication, indiscutablement un autre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut