(Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Coronavirus : Villeurbanne va envoyer ses masques par courrier, mais il faudra les commander

Si Lyon propose des lieux pour venir chercher ses masques, Villeurbanne a choisi de les envoyer par courrier à ses habitants. Néanmoins, ils devront s'inscrire en ligne pour les obtenir. Les personnes de plus de 65 ans les recevront automatiquement.

Lyon, Villeurbanne, deux écoles différentes pour la distribution des masques. La première a choisi de les distribuer via des points fixes en ville, des gymnases (lire ici). Villeurbanne opte pour une autre méthode : la livraison à domicile.

Ainsi, selon la ville : 

  • Les Villeurbannais âgés de plus de 65 ans recevront, directement à leur domicile, un masque grand public en tissu commandé par la Ville, à partir du 20 mai*
  • chaque médecin généraliste aura à disposition plusieurs centaines de masques en tissu pour leurs patients fragiles, souffrant d’une affection de longue durée, à partir du 20 mai*
  • le Centre communal d’action sociale coordonne la distribution de masques aux personnes sans domicile ou en situation de grande précarité, soit directement, soit par l’intermédiaire des associations qui interviennent dans le domaine de la solidarité.

Villeurbanne se chargera également de la distribution des masques de la Région et de la Métropole.

Ceux qui voudront un masque grand public devront s'inscrire à partir du 12 mai via un formulaire dédié sur www.villeurbanne.fr/masques en indiquant leur nom, prénom, âge, adresse et nombre de personnes au sein du foyer.

Les personnes qui n'ont pas accès à Internet pourront appeler un centre d’appel au 04 78 79 48 60 - du lundi au vendredi de 9h à 12h (à partir du 12 mai).

Une fois les commandes enregistrées, les masques seront envoyés gratuitement par la Ville à l’adresse indiquée sur le formulaire, dans un délai de 5 jours ouvrés.

"Attention, aucun masque ne sera distribué en mairie", précise la ville. "Par solidarité, les habitants de Villeurbanne qui seraient déjà dotés de masques – faits main, achetés en pharmacie, atelier de confection ou grande surface, fournis par leur employeur – sont invités à ne pas solliciter les masques distribués par la Ville. Cela permettra d’en fournir davantage ou sur une plus longue durée, aux personnes vulnérables : personnes âgées, souffrant de maladie chronique, en difficultés financières, en situation de précarité… ", ajoute Villeurbanne.

* sous réserve des délais postaux et de livraison des fournisseurs.

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Le bilan du coronavirus COVID-19 en région Auvergne-Rhône-Alpes était particulièrement attendu ce mardi 2 juin. Aucun rattrapage des chiffres dans le mauvais sens n'a eu lieu, le bilan est une nouvelle fois encourageant. 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut