Les Nuits Sonores © Brice Robert

Coronavirus : quand pourra-t-on retourner danser dans les boîtes de nuit à Lyon ? 

Depuis quelques semaines, la France se déconfine et de nouvelles réouvertures sont annoncées presque chaque semaine. Toutefois, un secteur d’activité attend toujours d'être fixé, le monde de la nuit. Selon le ministre délégué aux PME, les professionnels du milieu devraient en savoir plus aux environs du 15 juin. 

Depuis le mercredi 19 mai, les Français redécouvrent avec joie certains petits plaisirs du quotidien comme aller déjeuner en terrasse, boire un verre, se rendre au cinéma ou encore au musée et au théâtre. Un engouement qui fait beaucoup de bien aux différents secteurs concernés. Toutefois, un milieu subit encore de plein fouet la crise sanitaire et attend toujours de retrouver ses clients. À ce jour, les boîtes de nuit attendent encore de savoir quand et dans quelles mesures elles pourront à nouveau accueillir du public sur leurs pistes de danse. 

Un recours du secteur rejeté par le Conseil d’État

La semaine dernière, certains professionnels du secteur avaient encore espoir de pouvoir rouvrir à compter du 30 juin, date de levée de nombreuses restrictions, suite au dépôt d’un recours devant le Conseil d’État. Celui-ci s’est éteint, vendredi, avec le rejet par l’institution publique de leur requête. Ils devront donc attendre le feu vert du gouvernement, qui, pour l’instant, est resté assez vague sur la question. 

Le 15 juin en ligne de mire

Interrogé hier, samedi 22 mai, sur le sujet, le ministre délégué chargé des PME, Alain Griset, a tenté de rassurer les professionnels du secteur et de leur apporter un peu de visibilité. Il a notamment annoncé, au micro de France Inter, qu’en plus des « outils » mis en place afin de payer au "minimum […] les frais de fonctionnement", l’État va proposer "un plan d’accompagnement spécifique pour les discothèques". Il a également précisé qu’une date "a été donnée, au plus tard le 15 juin, pour donner une perspective d’ouverture" au monde de la nuit. 

Lire aussi : Lyon : musées, terrasses, couvre-feu... Tout ce qui change, tout ce qui rouvre ce mercredi

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut