Rue de la république durant le confinement

Coronavirus : avant la réouverture des terrasses à Lyon, le point sur la circulation du virus dans le Rhône (graphique)

Alors qu'une première étape du déconfinement doit débuter ce mercredi 19 mai (réouverture des terrasses et des musées notamment), la circulation du virus continue de nettement baisser à Lyon et dans le Rhône. Décryptage.

Plus que quelques heures. Mercredi, enfin, les terrasses peuvent rouvrir à Lyon. Les musées aussi.


La baisse du nombre de nouveaux cas est nette


La circulation du virus, elle, est en nette baisse depuis un mois. La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. Les décideurs ont les yeux rivés dessus. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire. Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au jeudi 13 mai, le taux d'incidence est de 169 (les données prennent donc en compte la période entre le vendredi 7 mai et le Jeudi 13 mai). Il y a moins d'un mois, le 12 avril, ce taux d'incidence était encore de 518. La baisse est très nette en un mois.

En chiffres, le taux d'incidence dans le Rhône :

  • 13 mai : 169
  • 11 mai : 202
  • 10 mai : 208
  • 9 mai : 219
  • 3 mai : 266
  • 1er mai : 286
  • 30 avril : 309
  • 23 avril : 375
  • 16 avril : 431
  • 12 avril : 518
  • 4 avril : 553 (pic de la 3e vague)


Une baisse accentuée par l'effet "jour férié"


La baisse est claire et nette. Attention, toutefois. Ce taux d'incidence prend en compte les journées du samedi 8 et du jeudi 13 mai, tous les deux fériés. Or, il y a moins de tests les jours fériés. Ainsi, il y a eu beaucoup moins de tests le jeudi 13 que le jeudi 6 mai. Donc le taux d'incidence a forcément baissé. La baisse est claire depuis un mois mais elle est encore accentuée par les récents jours fériés.

Si on regarde la circulation du virus par classe d'âge, dans le département du Rhône, "l'effet vaccin" est clairement visible :

- taux d'incidence moyen dans le Rhône : 169 (au 13 mai)

  • Moyenne : 169
  • 0-9 ans : 150
  • 10-19 ans : 206
  • 20-29 ans : 221
  • 30-39 ans : 219
  • 40-49 ans : 199
  • 50-59 ans : 156
  • 60-69 ans : 101
  • 70-79 ans : 77
  • 80-89 ans : 55
  • Plus de 500 000 personnes ont reçu une dose de vaccin dans le Rhône

D'après des chiffres arrêtés au 15 mai,

  • 514 335 personnes ont reçu une dose de vaccin dans le Rhône (sur 1 800 000 habitants)
  • soit 27,4 % de la population
  • 248 451 personnes ont reçu deux doses de vaccin dans le Rhône
  • soit 13,2 % de la population
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut