© Stéphane Nys – Airtech photos

Coronavirus à Lyon : vers un confinement de huit à douze semaines ?

Prévu pour le moment jusqu'au 1er décembre, le confinement pourrait durer jusqu'à douze semaines, c'est-à-dire fin janvier, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. 

Comme l'a annoncé Emmanuel Macron mercredi soir, à partir de minuit ce jeudi la France va entrer dans une nouvelle phase de confinement. Ce reconfinement durera pour le moment jusqu'au 1er décembre a annoncé le président de la République. Mais selon Europe 1, un tout autre calendrier serait prévu par l'exécutif qui estime que le confinement pourrait tenir huit à douze semaines, c'est à dire jusqu'à fin janvier dans le pire des cas. D'après nos confrères, ce scénario n'a pas été dévoilé hier soir en direct pour rendre la mesure plus acceptable socialement.

Selon le dernier bilan de Santé Publique France, 4250 personnes sont actuellement hospitalisées et 655 nouvelles personnes ont été prises en charge en 24 heures en Auvergne-Rhône-Alpes. Par ailleurs, 519 malades sont actuellement en réanimation dans la région et 56 nouveaux décès ont été recensés dans les hôpitaux en 24 heures portant le total du nombre de victimes du Covid-19 à l'hôpital à 2530.

8 commentaires
  1. cocoly - jeu 29 Oct 20 à 14 h 03

    Les nouvelles mesures viennent tout juste de tomber et nos chers médias nous annoncent déjà que le confinement pourrait durer jusqu'en janvier ! 👍 ! Vous ne trouvez pas que la situation du moment est déjà très anxiogène et très difficile à vivre pour beaucoup d'entre nous ?

    Modéré
    1. Lolover - jeu 29 Oct 20 à 15 h 05

      Bonjour,
      Je n'arrive plus à comprendre toutes les décisions.
      Le masque n'a jamais arrêté un virus et un confinement de plus non plus. La seule peur du gouvernement est la saturation des hôpitaux. Les dommages collatéraux vont être bien plus élevés que nous pouvons l'imaginer.
      Qui va payer ? Les gens qui prennent des décisions n'ont pas à se soucier de combien ils vont gagner à la fin du mois, ce sont les français qui les paient.
      Bon courage à tous !

      Modéré
    2. Meritocratierepublicaine - jeu 29 Oct 20 à 15 h 38

      C'est de la communication "tranche de salami", nous devons digérer l'info par tranche fine, cela serait plus simple à avaler
      Je pense que le gouvernement a perdu toute crédibilité et ne peut plus assumer la seule action courageuse qui serait de placer la vie avant la mort, assumer de vivre avec des risques que nous diminuerions par un comportement prudent et responsable.
      Nous faisons tout l'inverse, nous stoppons l'activité qui nous fait vivre en espérant survivre, donc nous mourrons à petit feu.

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 29 Oct 20 à 15 h 51

        L'activité monétaire (économie actuelle) fait que même s'il faut arrêter les mouvements pour arrêter la propagation du virus, les mouvements sont obligatoires pour faire tourner la machine économique sinon tout finira par s'effondrer. C'est un poison.

        Idem pour l'organisation de la société : les grandes surfaces restent ouvertes, mais pas les petits commerces. Pourquoi ? La main "invisible" du marché ? 😀

        Le monde que vous soutenez marche sur la tête.

        Signaler un commentaire inapproprié
        1. Galapiat - jeu 29 Oct 20 à 15 h 56

          S'agissant de la comparaison petits commerce et grandes surfaces,L'instant de lucidité d'Abo, tout ne serais donc pas perdu.
          En vérité sans la logistique des grands, impossible de fournir la population .Tout est dans les mains de 5 grandes familles.

          Modéré
      2. Galapiat - jeu 29 Oct 20 à 15 h 51

        raisonnement lucide, Les irresponsables qui décident refusent de voir la réalité tant pour le Covid que pour le terrorisme, n'étant plus en mesure de nous protéger ils nous interdisent de sortir; sachons bien que dans les 4 semaines annoncées ils prolongeront mais seulement après les vacances de Noël, il faut privilégier le tourisme du ski.

        Modéré
  2. ines perret - jeu 29 Oct 20 à 14 h 34

    Allemagne 28.000 lits de réa
    France 6.000 lits de réa.
    Tout le reste n'est qu'enfumage pour masquer les failles du système-de-santé-que-le-monde-entier-nous-envie....

    Modéré
  3. Erik69 - jeu 29 Oct 20 à 16 h 39

    Entre les islamistes et le covid,la France ne gardera pas un bon souvenir de ce quinquennat.
    Déjà avant de nous confiner, que le gouvernement vire manu militari tous ces fichés S musulmans porteurs de haine et de mort.

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut