(Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Coronavirus à Lyon : quel est le taux de reproduction effectif ?

Alors que l'épidémie de COVID-19 montre des signes de reprise dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, sans que cela ne se traduise par une hausse des cas graves à l'hôpital, quel est le taux de reproduction effectif ?

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, le taux de reproduction ou "R" est l'un des indicateurs clés, il permet de voir à quelle vitesse le virus se propage. Il indique le nombre de personnes contaminées par un patient malade. En dessous de 1, le virus circule moins vite, au-dessus de 1, il accélère. Un "R" de 2 signifie donc qu'un malade contamine deux personnes.

Santé publique France communique deux taux de reproduction, celui selon les données SI-DEP, qui reposent sur les cas confirmés et celui selon le réseau OSCOUR, basé sur les cas aux urgences. Du 2 au 8 août, le premier était de 1,17 en Auvergne-Rhône-Alpes, 0,91 pour le second. Du 9 au 15 août, le SI-DEP grimpe à 1,40, tandis que celui basé sur OSCOUR passe à 1,01. 

L'épidémie est donc plus active ces derniers jours et les patients en contaminent bien plus celui ces dernières données. Si cela n'entraîne pour le moment pas d'augmentation des cas graves à l'hôpital, ces chiffres sont désormais sous étroite surveillance.

Faire défiler vers le haut