Couvre-feu rue de la République à Lyon / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Coronavirus à Lyon : pourquoi le taux d'incidence a (beaucoup) augmenté d'un coup dans le Rhône

Le taux d'incidence a augmenté dans le Rhône, d'après les dernières données consolidées. Il est de 221. Lyon et le Rhône ne devraient pas échapper au couvre-feu avancé à 18h dans les tous prochains jours. Cette hausse s'explique aussi par les... jours fériés. Explications.

Les décideurs ont les yeux rivés dessus. Sur le fameux taux d'incidence, qui détermine de manière assez précise le degré de circulation du virus à un instant t sur un territoire. Il détermine le nombre de personnes positives lors des 7 derniers jours pour 100 000 habitants.

Dans le Rhône, alors qu'il était de 189 dimanche soir (d'après des données stabilisées au 7 janvier), il est désormais de 221. Une hausse assez nette qui s'explique par la date des données stabilisées de Santé Publique France. Le 8 janvier. Or, comme le taux d'incidence est calculé sur les 7 derniers jours, sur une semaine glissante, la prise en compte dans les calculs du taux d'incidence des tests du 8 janvier  viennent "éliminer" les calculs des tests du 1er janvier. Or, le 1er janvier, jour férié, il y a eu très peu de tests. Logique que ce taux d'incidence augmente (assez fortement). Il faudra voir si la tendance se confirme ces prochains jours, la semaine est vraiment décisive.

Le couvre-feu très vite avancé à 18h à Lyon ?

Dans la région, deux départements étaient déjà passés, samedi et dimanche, au-dessus de 200 (taux d'incidence). L'Allier et la Drôme. Conséquence, ces deux départements ont vu leur couvre-feu avancé à 18h (lire ici).

Désormais, le taux d'incidence est supérieur à 200 dans 11 des 12 départements de la région (hormis le Cantal). Le Rhône, la Loire, l'Ain, l'Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, l'Ardèche, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme pourraient donc, sous peu, subir le même "sort" que l'Allier et la Drôme et voir le couvre-feu avancé à 18h. Cela n'est plus qu'une question d'heures ou de jours.

10 commentaires
  1. Erreur de Calcul - mar 12 Jan 21 à 15 h 14

    Bonjour,
    J'ai un doute sur ce calcul. Il s'agit d'une moyenne sur 7 jours. Donc si le jour férié est pris en compte (dénominateur) et que le nombre de tests est proche de 0, Le nombre de tests cumulés (numérateur) n'augmente pas ou très peu et donc le ratio baisse (fortement). Dis autrement quand, à l'école, vous avez un 0 dans vos notes, votre moyenne baisse.
    Si le jour férié n'est pas pris en compte ni les tests de ce jour là, (calcul sur 6 jours) la moyenne représente alors la bonne variation.
    Si le jour férié n'est pas pris en compte (calcul sur 6 jours) mais que les tests sont ajoutés à ceux des 6 autres jours, la moyenne augmente mais légèrement. Autrement dit, si vous avez 6 notes égales à 10/10 (moyenne de 10/10 donc) et qu'on vous donne un point bonus, votre moyenne sera de 6,16/10 (<+3%).
    Reste un dernier cas : le jour férié n'est pas pris en compte, il est remplacé par le dernier jour de la période précédente et on ajoute les tests du jour férié. Dans ce cas la moyenne variera dans un sens ou dans un autre mais toujours faiblement.
    Bref où est l'erreur?

    Modéré
    1. Pije - mer 13 Jan 21 à 9 h 21

      Il ne vous aura pas échapper que Noel et le jour de l'an sont séparés de 7 jours donc toutes les moyennes sur 7 jours calculées depuis le 26 décembre jusqu'au 7 janvier comportent 1 jour férié où le nombre de test a du être très faible.
      Depuis le 8 janvier on se retrouve en situation normale (sans jour férié) et avec potentiellement plus de personnes voulant se faire tester suite aux fêtes pour se rassurer et surtout je pense une remontée décalée des données faute de personnel suffisant entre les fetes.

      Signaler un commentaire inapproprié
  2. FEFI - mar 12 Jan 21 à 15 h 38

    Si c'était un indice glissant sur une semaine on y verrait plus clair sur la tendance.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Pije - mar 12 Jan 21 à 16 h 01

      Sauf erreur de ma part l'article précise bien que c'est un indice glissant sur 7 jours (voir copie ci dessous)
      " Or, comme le taux d'incidence est calculé sur les 7 derniers jours, sur une semaine glissante, la prise en compte dans ….'

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. FEFI - mer 13 Jan 21 à 9 h 07

        C'est ce que je lis aussi maintenant, mais alors pourquoi n'est-il public que le lundi de chaque semaine, sur anti covid on est au 226 du 09/01!

        Signaler un commentaire inapproprié
  3. Arverne - mar 12 Jan 21 à 15 h 40

    Si tout le monde portait le masque et se laver les mains très souvent le virus serait moins virulent .
    Seulement beaucoup de Français sont des inconscients .

    Modéré
  4. Georges Marchais - mar 12 Jan 21 à 17 h 11

    donc le gouvernement va m'obliger a faire les courses avant 18h ou le samedi dans des magasins pleins à craqué alors qu'en 2020 je pouvais faire mes courses à 20h30 quand les rayons étaient déserts. C'est ainsi que j'ai pu échappé au covid jusqu'à maintenant.

    Comment fait on pour porter plainte contre le gouverne ment ?

    Signaler un commentaire inapproprié
  5. Georges Marchais - mar 12 Jan 21 à 17 h 12

    Déjà qu'en temps normal les magasins sont remplis de monde, ça va être la cata en les fermant à 18h.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. E Berge - mar 12 Jan 21 à 23 h 43

      l'idée c'est pas de s'entasser comme un mouton dans les magasins et encore moins d'aller chez les copains, c'est d'espacer ses courses et y aller le moins possible... donc oui, le couvre-feu est bien là pour mettre des batons dans les roues de tous ceux qui ne tiennent pas en place...

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Francois69001 - mer 13 Jan 21 à 11 h 54

        S'il vous plaît, évitez de vous faire tester quand vous n'avez pas de symptômes, ça ne sert qu'à aggraver les statistiques

        Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut