La nouvelle unité intensive de niveau 3 de l’hôpital Casal Palocco près de Rome, consacrée aux patients atteints du coronavirus @AFP

Coronavirus à Lyon : plus de 3 000 morts en Auvergne-Rhône-Alpes

Plus de 3 000 personnes ont perdu la vie à cause de l'épidémie de coronavirus COVID-19 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Les données à l'hôpital, en réanimation, mais aussi auprès de SOS Médecins continuent de s'améliorer (lire ici). Néanmoins, les bons bilans qui se suivent ne peuvent faire oublier le lourd tribut qu'ont payé les habitants de la région Auvergne-Rhône. Plus de 3 000 personnes sont mortes à cause du coronavirus.

Dans les hôpitaux de la région, on relève 1 707 décès au 9 juin depuis le 17 mars, 87 % des victimes avaient plus de 70 ans (62 % plus de 80 ans).

Dans les Ehpad de la région, ce sont 1 299 décès qui ont été signalés au 3 juin (depuis le 17 mars). Un nouveau bilan pour ces établissements sera publié ce vendredi 12 juin. 

Ces données ne concernent pas les personnes qui sont mortes chez elles. Selon Santé Publique France, "On observe en Auvergne-Rhône-Alpes un excès mortalité toutes causes tous âges entre la semaine 13 et la semaine 17 (jusqu’à +49 % d’excès en S14). Les départements les plus impactés ont été le Rhône, la HauteSavoie, la Loire et l’Isère. À compter de la semaine 18, aucun excès significatif de mortalité n’est enregistré à l’échelle des départements de la région. La hausse de la mortalité toutes causes entre les semaines 13 et 18 était principalement observée chez les personnes âgées de 65 ans ou plus". Les données sont encore en cours de consolidation, ce qui laisse penser que comme la canicule de 2003, nous ne connaitrons le bilan de l'épidémie de coronavirus COVID-19 que dans plusieurs mois. 

Faire défiler vers le haut