Lyon berges Hôtel-Dieu

Coronavirus à Lyon : orange ce matin, le Rhône en vert ce soir ?

Si le département du Rhône est en orange ce jeudi matin, les probabilités d'un basculement vers le vert ce soir sont de plus en plus fortes. 

C'est officiel, le département du Rhône est vert (lire ici).

Sur la carte de synthèse de l'épidémie de coronavirus COVID-19, présentée par Édouard Philippe ce jeudi 7 mai, l'orange ne devrait plus exister. Seuls le vert et le rouge resteront. Or depuis le début de ces cartes basées sur la circulation du virus et le taux d'occupation des lits en réanimation, la région Auvergne-Rhône-Alpes est toujours en orange.

Selon plusieurs sources interrogées par Lyon Capitale depuis le début de semaine, il est fort probable que le Rhône et par extension, la région, soient en vert ce 7 mai. Plusieurs facteurs vont dans ce sens.

Sur la carte de la circulation active du virus, la région est déjà en vert. Elle est encore en orange sur celle du taux d'occupation des lits en réanimation par rapport à la capacité avant l'épidémie, notamment à cause du Rhône. Ce taux doit être en dessous de 60 %.

À l'échelle régionale, on comptait 556 lits avant l'épidémie, 296 patients sont toujours en réanimation, soit un taux d'occupation de 53 %.

Dans le Rhône, on comptait 202 lits en réanimation avant l'épidémie, 122 personnes sont toujours hospitalisées dans ces services, soit un taux d'occupation de 60,4 %. Il suffirait qu'un seul patient quitte la réanimation pour passer sous la barre des 60 %.

S'il n’y avait aucun changement, la région comme le département resteraient plus proches du vert et devraient de facto passer dans cette couleur avec la disparition du orange. 

Quant aux conséquences du vert, ou du rouge, elles sont assez simples : en vert, les parcs, berges et collèges pourront être ouverts à nouveau lors du déconfinement, en rouge, ils devront rester fermés. 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut