Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus à Lyon : les HCL déclenchent le “plan blanc”

En raison de l'aggravation de la situation sanitaire, et de l'augmentation croissante du nombre de patients touchés par le Covid-19 dans les hôpitaux de la région lyonnaise, les  Hospices Civils de Lyon ont annoncé avoir déclenché le plan blanc.

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) viennent d'annoncer le déclenchement du plan blanc “afin de faire face à la sollicitation croissante du système hospitalier par des patients atteints de la Covid-19”. L’Agence régionale de santé a demandé aux établissements publics et privés de Lyon de faire de même.

Le plan blanc est un dispositif qui prévoit un certain nombre de mesures spécifiques permettant à un établissement de santé de faire face à une situation exceptionnelle : il sert notamment à adapter le pilotage de l’établissement et de mobiliser des ressources. Il comprend plusieurs niveaux qui peuvent être activés progressivement en fonction de l’évolution de la situation. Au printemps dernier, le plan blanc n’avait pas été déclenché, car la plupart des instructions étaient fixées directement par le Gouvernement pour tous les établissements du pays.

“J’ai pris cette décision pour nos professionnels. Pour leur donner un cadre de travail et des ressources complémentaires ; pour que la population réalise ce qui est en train de se passer à l’hôpital et qu’elle les aide”, a déclaré Raymond Le Moign, le directeur général des HCL 

Si les volumes de patients accueillis actuellement sont encore sans comparaison avec les niveaux atteints au printemps en volume (lire ici), le taux de progression est “similaire et inquiétant”, d'après les hôpitaux lyonnais. Avec un taux d’incidence de 182,8/100 000 (moyenne nationale 88,3), le Rhône est aujourd’hui en 3e position des départements français les plus touchés par l’épidémie de Covid-19 après la Guadeloupe et les Bouches-du-Rhône. Cette situation a conduit le Préfet à annoncer hier, en liaison avec le directeur général de l’Agence régionale de santé plusieurs mesures tendant à réduire la circulation du virus sur la métropole (lire ici).

“Aux Hospices Civils de Lyon, les indicateurs de recours à l’hôpital sont préoccupants. Le nombre de patients accueillis ne cesse d’augmenter depuis début septembre et la barre des 25 % d’occupation des lits de réanimation par des patients Covid a été franchie alors que le CHU est dans le même temps très sollicité pour la prise en charge de patients non Covid”, s'inquiètent les HCL.

A quelles mesures correspond le déclenchement du plan blanc aux HCL ?

  • Installation d’une cellule centrale de crise et de cellules de crise dans tous les groupements hospitaliers et les directions support (déjà en place depuis la semaine dernière).
  • Ouvertures d’unités dédiées de médecine pour accueillir un nombre croissant de patients Covid+.
  • Extension des capacités d’accueil en réanimation selon un plan de montée en charge permettant de passer progressivement de 139 lits à 199 à son terme.
  • Réorganisation des activités de soins : le plan blanc offre la possibilité de différer ou déprogrammer certaines prises en charge non urgentes, de manière à libérer des capacités d’accueil pour des patients Covid+. Les décisions de déprogrammations seront prises de manière ciblée et progressive. Elles seront appréciées au plus près de l’évolution de la situation et prises dans chaque établissement, en accord avec les acteurs concernés.
  • Maintien des consignes restrictives de visites des patients.
  • Mobilisation de renforts extérieurs : le recours à l’intérim, aux étudiants, aux retraités et aux volontaires est activé. Par ailleurs, les HCL ont lancé une campagne de recrutement sur les professions infirmiers et aides-soignants. Toutes les mesures sont prises pour assurer la présence de professionnels en nombre suffisant dans les services. A ce stade du plan blanc, il n’est pas prévu de mobilisation globale, systématique et exceptionnelle des professionnels. Le fonctionnement courant des services continue pour l’instant à être géré en proximité par l’encadrement, en lien avec les directions de chaque établissement.
  • Enfin, dans le cadre de la mission confiée aux HCL par l’Agence régionale de santé pour coordonner la réponse à l’épidémie au niveau du territoire du Rhône-Nord Isère avec l’ensemble des établissements publics et privés, les échanges sont permanents pour assurer une montée en charge progressive et partagée de l’accueil des patients. Cette solidarité a conduit le directeur régional de l’ARS à solliciter un déclenchement coordonné des plans blancs dans les établissements publics et privés de Lyon dès ce jour.
3 commentaires
  1. PAUL Gabriel - mar 22 Sep 20 à 19 h 28

    Bonsoir
    L'épidémie est bien lancée on ne peut plus parler de clusters.
    La diffusion da COVID est bien implantée partout en France et va continuer jusqu’à ce que 60% de la population est été en contact avec le virus
    A ce moment l’immunité collective sera atteinte et l’épidémie s’arrêtera comme tous les épidémies qui ont sévies dans le passé.
    Le travail de nos gouvernants c'est de gérer le nombres de malades en donnant encore plus de moyens humains et matériels aux hôpitaux pour limiter les conséquences sanitaires voir létales de l’épidémie.
    Il faut que le gouvernement arrête de jouer à restreindre les libertés ce qui ne sert plus à rien.

    Modéré
  2. JL33 - mer 23 Sep 20 à 11 h 33

    Est-il normal que le Centre de Congrès de Lyon maintienne le Salon Patrimonia qui se tiendra les 1er et 2 octobre prochains. Salon qui a accueilli l'année dernière plus de 7000 participants venus de toute la France !!!!!!

    Modéré
  3. Michel Raffin - mer 23 Sep 20 à 15 h 21

    Lors des tests ce début de semaine, le pourcentage de cas positifs a atteint 6,5 %. En Suède où le port du masque n'est pas du tout obligatoire, on teste aussi massivement, le pourcentage des cas positifs la semaine dernière est descendu à 1 %. Il était encore à 3 % la semaine d'avant.Aucun décès non plus la semaine dernière.

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut