confinement à Lyon durant le coronavirus COVID-19. Les Terreaux vides

Coronavirus à Lyon : la désinfection des rues en question dans la métropole

Faut-il désinfecter les rues pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 dans la métropole de Lyon ? Cette décision pourrait être tranchée ces prochains jours.

Plusieurs villes de France, à l'image de Nice, ont choisi de désinfecter leur rue pour tenter de limiter la propagation du coronavirus COVID-19. Dans la métropole de Lyon, le nettoyage classique des rues a été réduit à 30 % seulement. "Nous avions fait le choix de le réduire, car il y a moins d’usage de l’espace public", confie David Kimelfeld à Lyon Capitale (voir ici). A cette occasion, le président de la métropole évoque également des mesures renforcées, "on se questionne sur la désinfection des rues, on est en train de regarder si c’est utile. Je sais que certaines villes ont commencé, mais si c’est juste spectaculaire et inutile, ça ne sert à rien".

Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par le gouvernement sur cette même question de la désinfection des rues et devrait rendre un avis argumenté ces prochains jours. Selon Le monde, la préfète de Nouvelle-Aquitaine, Fabienne Buccio s'est opposé à voir une telle idée appliquée à Bordeaux : "Utiliser des produits tels que l’eau de Javel ou autre pour nettoyer les rues ou devant les magasins quand ce n’est pas utile, est plus toxique qu’autre chose pour l’environnement, et aussi pour les personnes qui inhaleraient les relents de ces produits".

L'Agence régionale de santé ayant également un avis défavorable sur le sujet, l'espacement des gens étant vu comme plus efficace. Pour l'instant, le ministère de la Santé déconseille également la pratique. L'avis du Haut Conseil de la santé publique devrait donc être attentivement scruté pour la suite à donner à la désinfection des rues, y compris dans la métropole de Lyon.

Suivrez notre direct en cliquant ici.

à lire également
Le bilan n'est pas forcément mauvais ce mardi soir dans les hôpitaux de la région. Oui, il y a plus de patients hospitalisés des suites du covid-19. Mais une légère hausse, bien inférieure à celle enregistrée au printemps. Pour le moment.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 1 avril 2020

    Et on continue de se poser des questions sur "la durée de vie du virus hors du corps humain"...
    la question dont on avait besoin dès le départ pour prendre les mesures qu'il faut !
    Mais non, ça continue à ne pas savoir. Les coréens l'ont fait, il faudrait peut être décrocher le téléphone et leur demander "pourquoi désinfecte-t-il les rues ?"
    🙂
    Le téléphone ne marche plus ? Ils ne vont pas répondre "la vérité" ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut