Coronavirus à Lyon : la collecte des déchets change, des consignes à respecter

A Lyon, dans le contexte du coronavirus COVID-19, la collecte du tri évolue dans certaines communes, mais surtout de nouvelles règles sont à respecter pour tous les types de déchets, notamment ceux qui peuvent porter le virus en grande quantité comme les mouchoirs, masques et gants.

Mise à jour : la métropole précise que les poubelles jaunes seront au final ramassées, mais que le tri ne sera pas garanti dans les communes citées. 

Le ministère de la Transition écologique a publié plusieurs consignes concernant la gestion des déchets des ménages dans le contexte du coronavirus COVID-19.

Ainsi : "Pour des raisons sanitaires, il est demandé aux particuliers que les mouchoirs, masques et gants usagés soient jetés dans un sac plastique dédié, résistant et disposant d'un système de fermeture fonctionnel".

Par ailleurs, "Ce sac doit être soigneusement refermé puis conservé 24 heures avant d'être placé dans le sac plastique pour ordures ménagères". Il est impératif que ces types de déchets soient bien jetés dans les bacs gris et non les jaunes.

Des adaptations à Lyon

Dans la métropole de Lyon, la collecte des ordures ménagères est toujours assurée à 100 % depuis le début du confinement en raison de la pandémie de COVID-19.

Néanmoins, la fermeture du centre de tri Nicollin entraîne une diminution des capacités de tri de la métropole. Dans ce contexte, la collecte des bacs jaunes est maintenue dans plusieurs villes, mais le tri n'est pas garanti.

Sont concernées :

Toute la commune  : Caluire, Sathonay Camp, Sathonay Village, St Cyr, St Didier, Ecully, La Tour, Champagne, Lissieu, Dardilly, Limonest, Craponne, Ste Foy, Irigny, Venissieux, St Genis Laval, Francheville, Fleurieu, Genay, Neuville

Une partie des communes : Rillieux, Tassin, Lyon 1, 4, 5, 6, 9 , Villeurbanne.

Suivez notre direct ici.

à lire également
Le nombre de patients en réanimation qui avait légèrement progressé ces derniers jours est de nouveau en baisse. À l'inverse, le nombre de personnes hospitalisées dans la journée a augmenté de +1 en 24 heures. 
Faire défiler vers le haut