Coronavirus à Lyon : beaucoup de nouveaux malades dans le Rhône, le taux d'incidence ne baisse plus

Le taux d'incidence est un indicateur clé. Il est surveillé de très près par les autorités. Il permet de mesurer la circulation du virus sur un territoire à un instant t. A Lyon, il ne baisse plus depuis une semaine. Qu'est-ce que cela veut dire ? Il y a autant de testés positifs cette semaine que la semaine précédente.

La circulation du virus se stabilise dans le département du Rhône. Attention. Après trois semaines de baisse, le nombre de cas positifs se stabilise à Lyon et dans le Rhône.

C'est simple, au plus fort de la 2e vague dans le Rhône, le taux d'incidence était autour de 900 entre le 26 octobre et le 8 novembre. Et même autour de 1100-1200 dans la Loire.

Le virus circule encore beaucoup avant les fêtes

Depuis le 8 novembre, ce taux d'incidence, un indicateur clé, a baissé assez nettement. Le taux d'incidence permet de mesurer la circulation du virus sur un territoire à un instant t. Il détermine le nombre de cas positifs lors des 7 derniers jours pour 100 000 habitants.

Mais depuis le 26 novembre, il s'est stabilisé autour de 150 dans le Rhône. Il a bien baissé mais il reste assez élevé, surtout avec la perspective des fêtes de fin d'année. Le virus circule encore beaucoup dans le département. Prudence...

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : le point dans les hôpitaux de la région lundi matin, tout ce qu'il faut savoir

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut