Hôpital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : 21 cas désormais dans le Rhône, le point complet

21 personnes ont été testées positives au coronavirus COVID-19 dans le Rhône. Quelle est la situation ce vendredi 6 mars alors que l'Agence régionale de santé rappelle que "la maladie est bénigne dans 8 cas sur 10".

L'Agence régionale de santé vient de réaliser son point quotidien autour du coronavirus COVID-19. Pour ce vendredi 6 mars, à 14 heures, 21 personnes ont été testées positives au virus dans le Rhône, contre 12 jeudi, à la même heure.

"Les investigations menées par les équipes de l’ARS et de Santé publique France ont identifié un point de contamination commun pour 6 personnes : elles ont été en contact ensemble dans le cadre d’une association sportive de 3e âge. Elles sont actuellement prises en charge à l’hôpital de la Croix Rousse au service des maladies infectieuses. Parmi elles, à l’heure actuelle, une personne est placée en réanimation", explique l'ARS.

8 personnes sont en lien avec le cluster de Mulhouse, 3 personnes sont en lien avec la croisière du Nil en Egypte, "les 4 autres personnes sont des cas isolés. Parmi elles, un patient est toujours placé en réanimation à l’hôpital de la Croix Rousse".

En Auvergne-Rhône-Alpes, on compte désormais 87 cas à 14 heures ce vendredi : 4 dans l'Ain, 2 en Ardèche, 3 dans la Drôme, 1 dans la Loire, 5 dans le Puy-de-Dôme, 21 dans le Rhône, 3 en Savoie, 48 en Haute-Savoie. Sur l'ensemble de ces patients, 8 sont en réanimation. Depuis le début, 93 cas ont été confirmés dans la région, 6 sont guéris.

8 patients sur 10 ne souffriront que de symptômes bénins

Point important, l'Agence régionale de santé rappelle que pour la très grande majorité des personnes atteintes du COVID-19, "la maladie est bénigne". "Selon les données épidémiologiques actuelles, près de 8 patients sur 10 atteints du COVID-19 ne souffriront que de symptômes bénins, équivalents à une grippe", complète l'agence.

L'ARS précise néanmoins que les personnes fragiles et notamment les personnes âgées ou souffrants de maladies cardio-respiratoires "pourront développer une forme plus grave, pouvant nécessiter des prises en charge hospitalières soutenues, comme une prise en charge en service de réanimation". Dans ce contexte, il est impératif "de protéger les plus fragiles, en limitant les contacts et les visites. Il est indispensable que les personnes malades et contagieuses ne se rendent pas dans les résidences pour personnes âgées".

L'ARS rappelle ainsi les gestes barrières comme se laver les mains régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, se moucher avec un mouchoir à usage unique et éviter de se serrer la main et de se faire "la bise".

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Si contrairement aux habitants de Vaulx-en-Velin ou de la Guillotière, ceux de la Presqu’île de Lyon ont pu profiter d'un grand calme durant le confinement, les nuisances sont de retour rue Édouard Herriot.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 6 mars 2020

    Au grand jeu de "il est passé par ici, il repassera par là",
    la personne qui travaille dans les bureaux de la Tour Incity et qui a été testé positif, sa source c'était quoi ?
    🙂

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut