Happening de Filactions avant la marche contre les violences faites aux femmes à Lyon le 24 novembre ©Mathilde Régis

Confinement : à Lyon, les femmes battues pourront donner l'alerte à la pharmacie

Comme l'a annoncé jeudi soir le Ministre de l'Intérieur, Lyon va mettre en place un dispositif d'accueil pour les victimes de violences au sein des pharmacies. Même pendant le confinement.

Comme l'a annoncé jeudi soir le Ministre de l'Intérieur, Lyon va mettre en place un dispositif d'accueil pour les victimes de violences au sein des pharmacies. Même pendant le confinement.

"Le confinement n’est pas sans conséquences sur la cellule familiale, impactant le climat et l’organisation. Il est important de rappeler que les personnes en détresse peuvent être aidées", explique la ville de Lyon dans un communiqué.

Les victimes pourront donner l'alerte via leur pharmacien

Des numéros d'aide sont disponibles, dont le 3919, le numéro national pour les violences faites aux femmes, disponible de 9h à 19h du lundi au samedi

"Conformément à ce qui a été annoncé par le Ministre de L’intérieur jeudi 26 mars, un dispositif sera mis en place au sein des pharmacies. Les victimes de violences pourront ainsi donner l’alerte via leur pharmacien. Des consignes seront également données aux forces de l’ordre pour qu’elles puissent intervenir en urgence", souligne la ville de Lyon.

à lire également
Le virus continuer de circuler, beaucoup, à Lyon. De nouvelles mesures devraient être annoncées pour tenter d'enrayer les contaminations d'ici samedi à Lyon. Dans les hôpitaux de la région, le nombre de malades continue d'augmenter. Le point.
Faire défiler vers le haut