Conférence-débat sur la théorie de l'évolution

A cette occasion, l'université populaire de Lyon organise ce jeudi, à 19h, dans l'amphithéatre du lycée Diderot, une conférence suivie d'un débat sur la théorie de l'évolution. Cédric Mulet-Marquis, enseignant-chercheur à l'Université populaire de Lyon et organisateur du débat nous expose son point de vue sur les créationnistes, détracteurs de la théorie Darwinienne.

Lyon Capitale : Vous préparez une conférence-débat sur la théorie de Darwin. Comment va s'organiser la soirée ?
C.Mulet-Marquis : Nous aurons deux parties : Une conférence sur la théorie de l'évolution, exposée par Carlos Bernstein, directeur de recherche au CNRS. Il expliquera en quoi cette théorie est essentielle dans la biologie telle que nous l'étudions aujourd'hui. Il démontrera que tous les travaux de biologie se basent sur Darwin. La seconde partie sera, elle, plus politique. J'animerai un débat sur le créationnistes, qui réfutent de manière virulente et de plus en plus poussée la théorie de Darwin.
Qui sont ces détracteurs ?
Il y a deux sortes de créationnistes. Les premiers ont pour seul argument que la théorie de Darwin est contraire à la Bible. Mais, depuis quelques temps, de nombreux créationnistes ont suivi des études très poussées en biologie. Leurs arguments sont donc plus difficiles à réfuter. Ils s'engouffrent dans des failles. Mais leurs 'théories' sont tout de mêmes légères.
Quels sont leurs arguments ?
Les créationnistes refusent la théorie de l'évolution. Pour eux, l'origine et l'évolution des espèces est tellement complexe qu'il est impossible que cela soit le fruit du hasard. Ils estiment que c'est un dessein intelligent, et qu'il y a quelqu'un -pour certains c'est Dieu- qui est à l'origine de la création.
Des créationnistes ont même été jusqu'à inventer des preuves avec de faux types de datations, lors de travaux effectués sur la stratigraphie. Les manipulations sont de plus en plus subtiles. Il faut être Le spécialiste en la matière pour pouvoir réfuter leurs prétendus travaux.
Comment qualifier le créationnisme ? Est-ce une théorie ?
Ce n'est pas une théorie. C'est une opinion philosophique. Jusqu'à maintenant, la science évolue dans le sens de la théorie de Darwin. Il n'y a aucun argument en faveur des partisans du dessein intelligent. Les créationnistes modérés ont une approche religieuse. Ce ne sont donc que des opinions, en rien des théories.
Les créationnistes se font de plus en plus entendre, et réclament un enseignement égal de leur 'théorie' à l'école. Qu'en pensez-vous ?
Puisqu'il n'y a pas de théorie scientifique, il ne faut en aucun cas l'enseigner. Le jugement de Dover a d'ailleurs fait jurisprudence et nous donne raison. (ndlr : Une école de la ville de Dover aux Etats-Unis avait décidé que lors des cours de biologie la théorie du dessein intelligent serait enseignée, au même titre que le Darwinisme. Le tribunal a refusé leur requête).

Les personnes non professionnelles pourront-elles comprendre cette conférence ?
Bien entendu. Et justement, la conférence est ouverte au grand public, facilement compréhensible. Nous espérons voir une centaine de personnes.
Propos recueillis par Annie-Laurence Ferrero

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut