Soleil, canicule et pollution à Lyon (photo : Florent Deligia)

Climat à Lyon : un cap a été franchi cet été dans le réchauffement

Lyon est aujourd'hui l'une des villes de France la plus impactée par le changement climatique et l'été 2020 a confirmé une tendance au réchauffement.

En France, Lyon est la ville de plus de 500 000 habitants où l'impact du dérèglement climatique est le plus visible. En 2018, selon un rapport de l'European Data Journalism Network, qui a analysé l'évolution des températures sur 117 ans, la température annuelle moyenne est passée de 10,4 degrés à 11,5 degrés depuis les années 2000, soit une hausse de 1,1 degré (lire ici).

Lyon Météo qui propose un important travail sur l'évolution du climat a publié les relevés de températures maximales moyennes sur les mois de juillet et août. "Pour la 1ère fois les 30°C sont dépassés sur les 5 dernières années ! Avant la moyenne était d'environ 28°C", précise le site, "Depuis 2015, les étés lyonnais sont exceptionnels avec un enchaînement de canicules et de sécheresses. Le réchauffement climatique entraîne à Lyon une transition d'un climat continental vers un climat subtropical humide voire méditerranéen".

Au rythme actuel, Lyon pourrait connaître le climat du sud de l'Australie, à l'horizon 2050 (lire ici).

8 commentaires
  1. CaluireMan - mer 26 Août 20 à 13 h 01

    Nous avons rapidement besoin de plus de béton ! De cette manière nous serons number one !

    1. Michel Raffin - mer 26 Août 20 à 16 h 17

      Mais ce sera difficile à EELV de pouvoir nous sauver.

  2. annexe - mer 26 Août 20 à 17 h 35

    On peut améliorer
    En vegetalisant les murs,
    En éclaircissant toutes les parois
    En remplaçant bitume par du terrain armé
    En imposant dans les immeubles des pièces collectives en sous-sol

    Mais la tendance ne fait que commencer et à terme, il faudra probablemt évacuer l'est de la France.

  3. Georges Marchais - mer 26 Août 20 à 18 h 01

    le probleme c'est qu'à Lyon les gens n'auront jamais la clim chez eux, parce que c'est pas dans les habitudes. Ils attendront de crever avant d'installer la clim

  4. azellou - mer 26 Août 20 à 22 h 57

    Non seulement on cuit le jour , mais on étouffe la nuit ! En plus les étés n'en finissent plus et durent au moins 5 mois ...

  5. Pije - mer 26 Août 20 à 23 h 47

    En France, Lyon est la ville de plus de 500 000 habitants où l'impact du dérèglement climatique est le plus visible.
    En France il n'y a que 3 villes de plus de 500 000 habitants : dans l'ordre Paris, Marseille et Lyon.
    Merci de le préciser ça réduit au final le catastrophisme des propos
    De plus prendre en référence la météo de Bron pour la ville de Lyon, me laisse songeur sur sa représentativité hier et aujourd'hui : ilot de chaleur, densité de population en 1920, etc

  6. ines perret - jeu 27 Août 20 à 16 h 15

    Il faut savoir que le soleil est une masse gazeuse soumis aux marées crées par les grosses planètes du système solaire qui tournent autour.
    Quand 2 grosses planètes sont alignées dans le sens de la Terre, la masse solaire s'en rapproche et il fait chaud.
    Ces cycles solaires sont sur 30 et 80 ans mais en ce moment, les 2 sinusoïdes sont au sommet ensemble.
    Le réchauffement climatique est lié à ca mais le CO2 permet de nous taxer a mort.

  7. Galapiat - sam 29 Août 20 à 10 h 49

    avec un relevé des températures fiable de 120 ans comment affirmer , nous ne vivrons pas assez vieux pour connaitre le revirement qui a toucher la planète, .La théorie développée par Milankovitch dérange les tenants du réchauffement; Mais c'est le fond de commerce écolo, faire peur pour punir sans même contester "les cycles " du physicien,

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut