Soleil, canicule et pollution à Lyon (photo : Florent Deligia)

Climat à Lyon : un cap a été franchi cet été dans le réchauffement

Lyon est aujourd'hui l'une des villes de France la plus impactée par le changement climatique et l'été 2020 a confirmé une tendance au réchauffement.

En France, Lyon est la ville de plus de 500 000 habitants où l'impact du dérèglement climatique est le plus visible. En 2018, selon un rapport de l'European Data Journalism Network, qui a analysé l'évolution des températures sur 117 ans, la température annuelle moyenne est passée de 10,4 degrés à 11,5 degrés depuis les années 2000, soit une hausse de 1,1 degré (lire ici).

Lyon Météo qui propose un important travail sur l'évolution du climat a publié les relevés de températures maximales moyennes sur les mois de juillet et août. "Pour la 1ère fois les 30°C sont dépassés sur les 5 dernières années ! Avant la moyenne était d'environ 28°C", précise le site, "Depuis 2015, les étés lyonnais sont exceptionnels avec un enchaînement de canicules et de sécheresses. Le réchauffement climatique entraîne à Lyon une transition d'un climat continental vers un climat subtropical humide voire méditerranéen".

Au rythme actuel, Lyon pourrait connaître le climat du sud de l'Australie, à l'horizon 2050 (lire ici).

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut